Himalaya : c'est la folie des sommets

France 3

Dans l'Himalaya, plusieurs alpinistes sont portés disparus. Quatre sur douze ont pu être sauvés. Le fait que des centaines d'alpinistes se ruent sur les sommets multiplie les risques d'accident.

Huit alpinistes sont portés disparus depuis trois jours dans l'Himalaya. Quatre corps ont été repérés par hélicoptère lundi 3 juin à 5 000 mètres d'altitude. Le groupe devait gravir un pic culminant à 6 600 mètres dans l'Himalaya indien. Partis à douze, ils se sont divisés en deux groupes : quatre ont rebroussé chemin à cause de la météo. Les autres ont continué. Parmi les huit disparus, il y a quatre Britanniques, deux Américains, un Indien et une Australienne.

20 morts

Ces dernières semaines, l'Himalaya et plus particulièrement l'Everest sont pris d'assaut pas les alpinistes. Il y a de véritables files d'attente pour atteindre le plus haut sommet du monde. Mais beaucoup ne sont pas assez expérimentés et à 8 000 mètres d'altitude, cela peut leur coûter la vie. "Les grimpeurs inexpérimentés ne savent même pas comment attacher l'oxygène autour de leur visage et ils créent des problèmes pour les autres", explique une alpiniste indienne. Vingt personnes sont mortes dans l'Himalaya ce printemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne