Franky Zapata : quel avenir pour le Flyboard ?

Après sa traversée de la Manche, Franky Zapata a réussi un véritable exploit alors qu'il avait fait sensation lors du défilé du 14-juillet. Sa création a déjà séduit l'armée.

Des années qu'il y pensait. Désormais, Franky Zapata avec son Flyboard fait partie de l'histoire. Mais quelles sont les limites de sa création ? "C'est un pas vers le futur, je pense. Tout comme l'avion de Blériot n'avait rien à voir avec l'A380", a lancé Franky Zapata en conférence de presse. Quelle place dans le futur ? Les Français se prennent déjà à rêver. "Je m'en servirais pour mon entreprise, aller voir les clients avec au lieu d'envoyer mon attaché commercial sur sa voiture du matin au soir", dit un homme. "Sauver des gens dans des endroits inaccessibles", avance une femme. "Tout ce que je fais en marchant d'habitude, ou alors j'arrêterais le sport du coup", déclare un jeune homme.

Course contre la montre

En démonstration le 14-juillet, Franky Zapata a conquis les militaires. L'armée française a déjà investi 1,3 million d'euros pour cette innovation made in France capable de monter à 2 000 mètres d'altitude. Avec plusieurs utilisations possibles, comme l'évacuation de blessés, une plateforme logistique ou des plateformes d'assaut. À Londres en 1966, un homme-fusée avait déjà testé ce type de technologie, puis à Los Angeles pour le lancement des JO 1984. Un secteur qui devient de plus en plus concurrentiel puisqu'un Anglais et un Australien ont aussi développé leur machine en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne