Ruinée, une ex-gymnaste olympique soviétique vend ses médailles aux enchères

La gymnaste sovétique Olga Korbut aux Jeux olympiques de Munich (Allemagne), en août 1972. 
La gymnaste sovétique Olga Korbut aux Jeux olympiques de Munich (Allemagne), en août 1972.  (AP/SIPA)

Olga Korbut, aujourd'hui âgée de 61 ans, et désormais installée dans l'Arizona, a été la première gymnaste à avoir réussi un salto à la poutre.

Elle était surnommée "le moineau de Minsk". Olga Korbut, célèbre gymnaste soviétique, six fois médaillée aux Jeux olympiques, a vendu aux enchères aux Etats-Unis ses médailles décrochées à Munich en 1972, ont annoncé les commissaires-priseurs, lundi 27 février. Agée de 61 ans aujourd'hui, elle avait remporté trois médailles d'or aux JO de Munich, et une, en 1976, à Montréal.

Ses "médailles l'ont sauvée de la faim"

Désormais installée dans l'Arizona, la Biélorusse, première gymnaste à avoir réussi un salto à la poutre, s'est séparée de ses médailles à cause de problèmes financiers, selon les médias russes. Ses "médailles l'ont sauvée de la faim", écrit notamment Gazeta.ru.

La vente de ses deux médailles d'or et de sa médaille d'argent de Munich lui a rapporté 217 000 euros environ, selon la société de vente aux enchères Heritage Auctions. Sa dernière médaille d'or de Munich, à la poutre, lui avait été volée.

Vous êtes à nouveau en ligne