REPLAY. Tournoi des six nations : le XV de France crée l'exploit en dominant les vice-champions du monde anglais (24-17)

Antoine Dupont boote en touche, le 2 février 2020, lors du match France-Angleterre, en stade de France, à Saint-Denis.
Antoine Dupont boote en touche, le 2 février 2020, lors du match France-Angleterre, en stade de France, à Saint-Denis. (FRANCK FIFE / AFP)

Côté masculin, les Bleus recevront les Anglais au Stade de France pour leur premier match dans le tournoi.

Les Bleus ont créé l'exploit. Les Français ont battu l'Angleterre, vice-champions du monde, en inscrivant trois essais (24-17) pour leur premier match dans le Tournoi des six nations, dimanche 2 février. 

Côté masculin, le XV de France débute son Tournoi des six nations avec un Crunch. Il affronte, dimanche 2 février à 16 heures, au Stade de France, l'Angleterre, finaliste lors de la dernière Coupe du monde au Japon. Un énorme challenge pour les Bleus, qui n'ont pas remporté ce tournoi depuis dix ans. Dès 13h30, le XV de France féminin tentera, également face à l’Angleterre, de réaliser un nouveau grand chelem, comme en 2018. Des rencontres que vous pouvez voir et commenter sur franceinfo.fr.

Opération séduction. Reconquérir le cœur des Français est l'objectif numéro un du XV de France, qui souhaite renouer avec les résultats. Nouveau staff, nouvelles méthodes, nouveau capitaine, nouvelle équipe… Nouvelle donne ? L'équipe, rajeunie et relookée, n’a rien à perdre. Le sélectionneur des Bleus, Fabien Galthié, l'a assuré : le XV de France "sera très ambitieux" pour son entrée dans le tournoi face aux vice-champions du monde anglais. 

Le XV de départ. Fabien Galthié a choisi de maintenir la charnière Ntamack-Dupont, vue à la dernière Coupe du monde, et d'aligner les novices Anthony Bouthier à l'arrière et Mohamed Haouas en pilier droit. En première ligne, Haouas sera accompagné par les Toulousains Julien Marchand et Cyril Baille. Dans les lignes arrières, Teddy Thomas, qui n'a plus joué en sélection depuis plus d'un an, et le Clermontois Damian Penaud encadrent Gaël Fickou et le dynamiteur Virimi Vakatawa. Cinq joueurs, Jean-Baptiste Gros, Uini Atonio, Cyril Cazeaux, Arthur Vincent et Thomas Ramos, restent en réserve en cas de blessure.

Le XV féminin. À un an de la Coupe du monde, qui se déroulera en Nouvelle-Zélande, ce Tournoi des six nations est l’occasion de retrouver un XV de France féminin qui ne cesse de voir sa notoriété grandir. Celles qui, en 2018, ont remporté la compétition en réalisant le grand chelem comptent bien réitérer l'exploit en 2020. Elles débutent le tournoi en affrontant les Anglaises, avec comme un goût de revanche, puisque celles-ci les ont battues à deux reprises lors de la dernière tournée d'automne.

Vous êtes à nouveau en ligne