Rugby : l'Australie s'impose 25-23 contre le XV de France

Le demi d\'ouverture français Jean-Marc Doussain inscrit un essai face à l\'Australie, le 19 novembre 2016 au Stade de France.
Le demi d'ouverture français Jean-Marc Doussain inscrit un essai face à l'Australie, le 19 novembre 2016 au Stade de France. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Les hommes de Guy Novès ont cependant offert un très beau spectacle avec trois essais marqués.

C'était un match sans enjeu, mais les spectateurs de ce France-Australie ont vu beaucoup de jeu. Les Wallabies se sont imposés au terme d'une partie très disputée, samedi 19 novembre, au Stade de France (Seine-Saint-Denis). Les Australiens ont fait la course en tête à partir de la 20e minute, avec les Français sur leurs talons, qui sont à chaque fois revenus au score. Les essais tricolores sont l'oeuvre de Virimi Vakatawa, Jean-Marc Doussain et Wesley Fofana. Les Bleus auraient pu s'imposer en fin de match, mais un certain nombre de mauvais choix leur ont sans doute coûté la victoire. Dont le drop de la dernière chance, raté par Camille Lopez.

C'est la déception qui prédomine dans le camp français après ce court revers. "On n'a jamais eu la maîtrise du match", déplore le capitaine Guilhem Guirado sur France 2. Pour lui, son équipe n'a mis en danger les Australiens que sur des "coups de boutoir". Le sélectionneur Guy Novès préfère voir le verre à moitié plein : "on fait une superbe seconde mi-temps, on s'est lâché, on a arrêté de les regarder. Je pense qu'on n'a pas à rougir [de notre prestation]. Le drop aurait pu nous sauver ce match, et cela n'aurait pas été immérité." Les Bleus regretteront longtemps les sept points égarés au pied, qui auraient inversé le résultat.

La prochaine rencontre s'annonce autrement plus délicate que celle face à une équipe d'Australie remaniée : ce sont les Néo-Zélandais qui défieront les Bleus au Stade de France samedi 26 novembre.

Vous êtes à nouveau en ligne