De la prison avec sursis requise contre deux joueurs de rugby poursuivis pour violences, et agression sexuelle pour l'un d'eux

 Josaia Raisuqe sous les couleurs du Stade Français, en 2016.
 Josaia Raisuqe sous les couleurs du Stade Français, en 2016. (ERIC BALEDENT / MAXPPP)

Six et douze mois de prison avec sursis ont été requis mercredi contre deux joueurs fidjiens du Stade français, poursuivis pour violences en état d'ivresse, et agression sexuelle pour l'un d'eux.

Mercredi 29 novembre, six et douze mois de prison avec sursis ont été respectivement requis contre les rugbymen Waisea Nayacalevu et Josaia Raisuqe. Les Fidjiens du Stade français, dont Raisuqe qui a été licencié depuis, sont jugés à Paris pour violences en état d'ivresse. Josaia Raisuge est également poursuivi pour agression sexuelle.

Le jugement sera rendu fin janvier

Le jugement sera rendu le 30 janvier 2018, par le tribunal correctionnel de Paris. Les deux joueurs avaient été mis à pied par leur club juste après les faits. Josaia Raisuqe avait ensuite été licencié pour faute grave mi-août. Il a depuis rejoint le club de Nevers, qui évolue en Pro D2.

Waisea Nayacalevu, meilleur marqueur d'essais du championnat de France pour la saison 2016-17, avait quant à lui eu un avertissement inscrit dans son dossier. Le club avait alors expliqué avoir pris des sanctions "au regard du préjudice d'image subi par le Stade français Paris".