Coupe d’Europe de rugby : revivez la finale Racing 92-Saracens avec francetv sport

Dan Carter du Racing 92 transforme le premier essai de son équipe lors de la demi-finale de coupe d\'Europe face à Leicester, le 24 avril 2016.
Dan Carter du Racing 92 transforme le premier essai de son équipe lors de la demi-finale de coupe d'Europe face à Leicester, le 24 avril 2016. (PAUL ELLIS / AFP)

Le Racing 92 a perdu, 21-9, face aux Anglais de Saracens lors de la finale de la Coupe d'Europe de rugby au stade des Lumières de Lyon, samedi 14 mai.

France 2 propose de clore la saison européenne de rugby, samedi 14 mai, au stade des Lumières de Lyon, avec la finale de la Coupe d'Europe : Racing 92 face à Saracens. La rencontre, commentée par Matthieu Lartot et Raphaël Ibanez, est à suivre à partir de 17h45 sur francetv info et francetv sport.

Un premier titre européen pour le Racing ? Le club jouera sa première finale de Challenge Cup, samedi, après un parcours brillant marqué par des victoires contre Toulon, en quart de finale, et Leicester, en demi-finale. L'occasion pour les Ciel et Blanc de décrocher un premier grand titre sur la scène européenne.

Carter et Szarzewski titulaires. Soulagement chez les Ciel et Blanc : le capitaine Dimitri Szarzewski, un temps incertain à cause d'une entorse au genou, sera bien présent samedi. Dan Carter est lui aussi d'attaque pour son duel avec l'ouvreur des Saracens et du XV de la Rose, Owen Farrell.

Face à eux, "la meute de loups" débarque. Le surnom des Sarries résume bien le style de l'équipe anglaise, qui chasse sa proie bien groupée afin de l'épuiser. L'équipe adverse a ainsi l'impression "de taper contre un mur pendant 80 minutes", souligne le Toulousain Grégory Lamboley, vaincu deux fois par Saracens cette saison. Le Racing 92 espère toutefois profiter de ce match pour prendre sa revanche sur les Sarries : la saison dernière, les Anglais avaient éliminé les Ciel et Blanc en quart de finale (12-11), grâce à une pénalité réussie après la sirène.

19h42 : @axlrose16 En terme de résultats en Europe, c'est incontestable. En revanche, en terme de jeu, je ne saurai que vous conseiller le Super 15.

19h41 : Bref depuis 2007 la coupe n'est pas allée en Angleterre. Ca fait 9 ans faut pas qu'ils s'enflamment non plus le championnat français reste loin devant le meilleur ..

19h39 : C'est la première victoire d'un club anglais dans l'épreuve depuis 2007. Au classement général par pays, l'Angleterre revient à portée de la France. Le voici :

1) France 8 victoires (dont trois de Toulon)
2) Angleterre 7 victoires
3) Irlande 6 victoires

19h37 : Le Racing s'incline en finale de la Coupe d'Europe face aux Saracens (21-9).

19h37 : pour les Saracens, les carottes sont cuites. Encore 2 minutes de jeu.




(JEFF PACHOUD / AFP)

19h35 : Cet arbitre est un cadeau pour les Sarrasens. Que de décisions scandaleuses. Il devrait être pénalisé.

19h35 : Grand match de M Owens quand même! Félicitons le! Je pense qu'il a un gros problème avec les clubs français! Mais lequel?

19h35 : Certes, l'arbitre Nigel Owens n'a pas donné de carton jaune aux joueurs anglais, qui ont parfois été à la limite de l'agressivité. Mais les Racingmen sont totalement passés à côté de leur finale.

19h33 : On s'est plus régalé hier avec Montpellier qu'aujourd'hui avec le Racing! D'ailleurs l'ambiance s'en ressent...

19h32 : Dans les commentaires, @juju s'ennuie aussi. D'autant plus qu'Owen Farrell ajoute 3 nouveaux points pour porter le socre à . Il reste 4 minutes à jouer.

19h17 : De toute façon le Racing n'est pas dans le bon tempo !

19h17 : Le Racing réduit le score... au pied, comme d'habitude. pour les Saracens dans cette finale qui ne décolle pas.








19h15 : @anonyme Même si l'arbitrage de Monsieur Owens est très critiqué dans les commentaires, permettez-moi de vous rappeler qu'il est Gallois, que les Saracens sont une équipe anglaise, et que ça n'a rien à voir du tout, surtout au rugby.

19h14 : A quand des arbitres étranger aux pays des équipes qui jouent ?!

19h10 : Ca fait combien de protocoles commotion depuis le début du match ? Ce n'est plus du rugby, c'est de la lutte... :-/

19h10 : Encore un blessé pour le Racing, qui perd Dumoulin après avoir déjà perdu Machenaud et Carter en cours de match. Si ça continue, le club va payer cette finale en fin de saison en Top 14. , 56e.





18h52 : Encore une mauvaise nouvelle pour le Racing, qui perd Dan Carter sur blessure. Toujours pour les Sarries, 43e.

18h49 : C'est reparti au Parc OL. Il reste 40 minutes au Racing 92 pour revenir au score. Pour le moment, les Saracens mènent .

18h34 : C'est la pause au Parc OL, où les Saracens mènent logiquement face au Racing au terme d'une finale soporifique.





18h27 : Du pied, du pied, encore du pied. pour les Saracens, le Racing a réduit la marque par Goosen.

18h24 : Les Saracens rajoutent trois points de plus au pied pour mener dans cette finale décidément très fermée.

18h19 : Coup dur pour les Racingmen : Maxime Machenaud, le demi de mêlée international, sort sur blessure et est remplacé par le fantasque Gallois Mike Philips.

18h16 : pour les Saracens sur une nouvelle pénalité d'Owen "regard en coin" Farrell. Pas beaucoup de jeu dans cette finale, mais bonne nouvelle, la grêle a cessé.

18h07 : Entre les gouttes, Johann Goosen, le centre du Racing, glisse une pénalité lointaine entre les poteaux pour égaliser à à la 20e minute.

18h05 : On ne va pas verser dans le poncif du grêlon gros comme une balle de tennis, mais les conditions météo à Lyon sont apocalyptiques. Les joueurs ont les pires difficultés à contrôler le ballon.

17h59 : Les Sarries prennent l'avantage, sur une pénalité d'Owen Farrell, l'ouvreur du XV de la Rose. Mais si, rappelez-vous, celui qui jette des regards tordus aux poteaux avant de frapper. pour les Saracens, 11e.


17h55 : Début de match compliqué pour le Racing, qui peine à contenir la furia des Saracens et de leur attaque de feu.

17h52 : Première pénalité obtenue pour le Racing. On attendait Dan Carter, c'est finalement Maxime Machenaud qui s'y colle. Le demi de mêlée, maladroit avec l'équipe de France lors du Tournoi, n'est pas plus heureux cette fois et rate sa tentative. Attention, le match s'annonce fermé, chaque point pourrait compter. Racing-Saracens 0-0, 6e.

17h46 : Le coup d'envoi du match vient d'être donné par Dan Carter, qui n'a jamais perdu sous le maillot francilien. Ce serait bien d'attendre pour briser la série ! Racing-Saracens 0-0.

17h42 : Les compositions des deux équipes, avec à surveiller côté anglais le jeune prodige Itoje, qui mène des études brillantes en plus d'une carrière internationale. Il a d'ailleurs un examen dans 10 jours sur les relations internationales.

17h36 : Hop hop hop, pour suivre la finale de la Champions Cup entre le Racing et les Saracens en vidéo, c'est par ici !

17h30 : Le soleil est revenu sur le Parc OL de Lyon, cadre inédit de cette finale européenne Racing-Saracens. A noter que les 59 000 places ont toutes trouvées preneur. Contrairement à l'année dernière, où les organisateurs avaient bradé les places pour tenter de remplir (un peu) Twickenham.

16h54 : On prépare les fiches avant la finale de la coupe d'Europe de rugby entre le Racing et les Saracens :

• le Racing est la meilleure défense du tournoi, alors que les "Sarries" possèdent la meilleure attaque.

• c'est la première finale des Racingmen, alors que les Anglais sont des habitués des phases finales (une finale perdue en 2014, trois demi-finales en huit ans)

• David Cameron compte sur une victoire en Champions Cup pour faire progresser le sentiment européen en ces temps de référendum sur le Brexit

Vous êtes à nouveau en ligne