XV de France : Romain Ntamack, la surprise du chef pour entamer la Coupe du monde de rugby

Romain Ntamack sous le regard de Jacques Brunel lors d\'un entraînement au Stade de France pendant le Tournoi des six nations le 22 février 2019
Romain Ntamack sous le regard de Jacques Brunel lors d'un entraînement au Stade de France pendant le Tournoi des six nations le 22 février 2019 (FRANCK FIFE / AFP)

Les Bleus entrent dans la compétition samedi par un match contre les Pumas argentins, au Tokyo Stadium. Le sélectionneur Jacques Brunel a surpris son monde en titularisant Romain Ntamack à l'ouverture.

C’est le Toulousain Romain Ntamack qui sera titulaire au poste capital de demi d'ouverture, samedi 21 septembre pour le début des Bleus dans la Coupe du monde. À 20 ans tout juste, avec seulement huit sélections dans le XV de France, il devient le plus jeune Français de l'histoire de la compétition.
Ce choix de la jeunesse est totalement assumé par le sélectionneur Jacques Brunel, séduit par la vivacité de Ntamack, mais aussi de certains de ses coéquipiers : "Il a montré tout au long de la préparation beaucoup d'allant. Il a 20 ans, Dupont en a 21, Alldritt 22 : on a une équipe jeune à des postes importants. On mise sur l'enthousiasme de ces joueurs".

Sur les traces du père

Romain Ntamack a été sacré champion du monde des moins de 20 ans l’an dernier. Il est certes talentueux, on le dit hermétique à la pression et insouciant. Mais qu’en sera-t-il samedi au moment des hymnes, puis avec la lourde responsabilité du jeu au pied face à une équipe telle que l’Argentine et à un poste d’ouvreur qui n’est plus forcément le sien avec le Stade Toulousain ?

Le jeune Bleu tentera en tout cas de marcher dans les traces de son père Emile, deux Coupes du monde à son actif, une demi-finale en 1995 et une finale en 1999. Ce jour-là, Romain était déjà sur le terrain, âgé de quelques mois, dans les bras de son père.

Emile Ntamack porteur du ballon contre les Fidji le 16 octobre 1999
Emile Ntamack porteur du ballon contre les Fidji le 16 octobre 1999 (MAXPPP TEAMSHOOT)

Vous êtes à nouveau en ligne