À la veille de France-Nouvelle-Zélande, la pression monte

FRANCE 3

À l'approche du grand match, une équipe de France 3 revient sur les enjeux de la rencontre.

L'équipe de France de rugby aura fort à faire demain, samedi 17 octobre à Cardiff face aux All Blacks en quarts de finale de la Coupe du monde.
Les Bleus se sont préparés pour le match à une vingtaine de kilomètres de Cardiff. Pour les Tricolores, le défi est immense. "Ce qui est important, c'est ce qui arrive, l'Everest qu'on a à monter et à gravir demain, donc tout le monde est focalisé sur cet objectif-là", confiait en conférence de presse le capitaine du XV de France, Thierry Dusautoir.

Pas favoris, mais...

L'Everest, ce sont les fameux All Blacks et leur haka légendaire. Ce soir, ils se sont entraînés sur la pelouse du Millénnium Stadium de Cardiff qui accueillera la rencontre de demain. C'est sur cette même pelouse en 2007 que la France avait créé l'exploit face aux Néo-Zélandais, privant ainsi les grands favoris du titre annoncé. Alors pour les champions du monde, pas question de prendre le XV de France à la légère. "Nous nous attendons à un match difficile face à l'équipe de France", a déclaré Nonu, joueur des All Blacks. Sur le papier, les statistiques sont tout de même nettement à l'avantage des Néo-Zélandais, même si en Coupe du monde, l'écart se resserre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne