"Je sais mettre la tête sous l'eau et faire l'étoile" : des enfants apprennent à nager grâce au Secours populaire

Une initation à la natation est menée depuis cinq ans par le Secours populaire (illustration).
Une initation à la natation est menée depuis cinq ans par le Secours populaire (illustration). (THIERRY FOULON / MAXPPP)

L'association profite des vacances de la Toussaint pour relancer son opération en faveur des enfants de milieux modestes. Un apprentissage qui permet l'autonomie et une meilleure sécurité. 

Pour la 5e année consécutive, l'opération "Comme un poisson dans l'eau" pilotée par le Secours populaire permet à des enfants issus de milieux défavorisés de suivre un stage de natation. C'est le cas à la piscine de Louviers (Eure) pendant les vacances de la Toussaint, où une quinzaine d'enfants profitent depuis le 22 octobre de ce dispositif, relate France Bleu Normandie

La peur de l'eau vaincue

Après seulement une heure de natation, Quentin, 10 ans, maîtrise déjà quelques mouvements et il a acquis de la confiance. "Je sais mettre la tête sous l’eau, faire l’étoile et la fusée", est-il tout heureux de raconter. Désormais, il sait flotter tout seul dans l'eau. Un énorme progrès puisqu'il ne savait pas du tout nager. "Avant, j’avais peur d’aller dans l’eau, peur de couler." Un maître-nageur surveille et initie une quinzaine d'enfants de Louviers et de son agglomération. Il leur apprend les bases de la natation. "On ne parle pas de longueur, mais de flottaison, d’immersion, d'équilibre", explique-t-il.  

Une prévention indispensable

L'été dernier, le nombre de noyades a particulièrement augmenté, en particulier à cause des fortes chaleurs. Ce sombre tableau a mis en évidence l'importance d'apprendre à nager le plus tôt possible, même si la surveillance reste la meilleure des protections. L'objectif de l'opération du Secours populaire est bien de renforcer la sécurité. "L’essentiel est que l’enfant soit à l’aise en milieu aquatique et capable de revenir au bord, s’il se retrouve à tomber dans l’eau", explique Raphael Turkeur, le directeur adjoint de la piscine de Louviers.

Depuis le lancement de ces stages de cinq jours, au total en France quelque 2 000 enfants ont pu ainsi apprendre à nager. 

"Comme un poisson dans l'eau" à la piscine de Louviers - un reportage de Romain Chevalier
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne