Apnée : le record du monde de Guillaume Néry a failli tourner au drame

(Le champion du monde d'apnée, Guillaume Néry, lors d'une initiation en mai dernier © MaxPPP)

INFO FRANCE INFO | 139 mètres de profondeur au lieu de 129. Une erreur de 10 mètres a failli être fatale à l'apnéiste français Guillaume Néry jeudi matin à Chypre. Le champion du monde 2011 tentait de battre le record du monde mais le câble le long duquel il est descendu avec ses palmes a été mal mesuré. Il a fait une syncope en remontant à la surface. Il envisage d'arrêter l'apnée en compétition.

Guillaume Néry s'apprêtait à battre un nouveau record du monde d'apnée dynamique, ce jeudi matin à Chypre. Il devait descendre, avec ses palmes, à 129 mètres de profondeur le long d'un câble tendu sous la mer. Mais ce sont 139 mètres qui ont été déroulés. Dix mètres de plus, rajoutés par erreur par les organisateurs des championnats du monde, qui ont failli lui être fatales. 

Avec "l'ivresse des profondeurs on a une moins bonne lucidité" Guillaume Néry

Pourtant, le champion s'est rendu compte qu'il y avait un problème. "Je me suis dit 'c'est un peu long' , explique-t-il au micro de France Info. Mais c'est tellement impensable d'imaginer  qu'il y ait une erreur  sur une tentative de record du monde avec toute la surveillance que demande l'encadrement d'une plongée pareille." 

"J'ai plus fait confiance à l'organisation qu'à mon corps et j'ai pas réalisé" Guillaume Néry au micro d'Edwige Coupez
--'--
--'--

Peut-être la fin de l'apnée en compétition pour le champion

En remontant, Guillaume Néry a été victime d'une syncope. "En récupérant, j'ai regardé les ordinateurs de plongée, raconte-t-il, et j'ai vu les chiffres s'afficher avec stupeur".   Il souffre d'un oedème aux poumons et toujours sous le choc quelques heures après son accident, il envisage sérieusement d'arrêter l'apnée en compétition.

Retrouver cette interview en longueur samedi à 10h40 dans France Info Extrême avec Edwige Coupez.

Vous êtes à nouveau en ligne