VIDEO. Etats-Unis : à Louisville, un lâcher de papillons en mémoire de Mohamed Ali

REUTERS

Le boxeur est mort à l'âge de 74 ans. Sa phrase culte : "Vole comme le papillon, pique comme l'abeille."

Un lâcher de papillons en mémoire de Mohamed Ali. La ville de Louisville, dans le Kentucky (Etats-Unis), a organisé le festival I Am Ali en honneur de l'enfant du pays. Mohamed Ali, qui souffrait depuis une trentaine d'années de la maladie de Parkinson, s'est éteint vendredi 3 juin à 74 ans dans un hôpital de Phoenix, dans l'Arizona.

"Le festival I Am Ali a pour but de célébrer le chemin de vie d'Ali ainsi que sa détermination féroce", explique le site de la ville (en anglais), qui souhaite faire de Mohamed Ali un "exemple pour montrer à tous les enfants que, peu importent les circonstances, ils peuvent être les meilleurs dans ce qu'ils veulent".

Devant le centre culturel du Kentucky, des dizaines de personnes ont écrit des messages sur une banderole sur lesquelles est inscrit "I Am Ali". Des papillons ont également été lâchés, en référence à la phrase culte du boxeur : "Vole comme le papillon, pique comme l'abeille."

Float like a butterfly, sting like a bee. @mayorgregfischer releases butterflies to mark the opening of the I Am Ali Festival. #IAmAli

Une photo publiée par LouisvilleForward (@louisvilleforward) le

Vous êtes à nouveau en ligne