Jeux Olympiques 2016 : le canoë français espère bien ramener des médailles

France 3

Une équipe de France 3 est partie à la rencontre de deux sportifs français qui espèrent bien monter sur le podium.

Pour aller le plus vite possible en canoë, c'est la tête qui fait la différence et pas forcément les muscles. Thomas Simart, 28 ans, champion de France du 200m, s'est entouré d'une préparatrice mentale qui pratique l'hypnose. "Il faut le plus de relâchement possible, c'est dans la tête que ça se passe", explique le sportif.

Accéder à la finale

L'espoir français a été repêché in extremis pour les JO après la disqualification de plusieurs pays pour dopage. Il atteint l'arrivée en 54 coups de pagaie, pas un de plus, et ne lâche rien jusqu'au dernier. À la base nautique, on l'appelle le clébard. La raison ? Il va jusqu'à l'épuisement. Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais) sera aussi représenté par un autre sportif maison : Adrien Bart, arrivé au club il y a 12 ans. En étude de kiné à Paris, il revient le week-end s'entrainer. Son objectif à lui, accéder à la finale. "Ensuite, tout peut arriver", dit-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne