Une décision en janvier sur la candidature ou non de Paris pour organiser les JO de 2024

La maire de Paris, la socialiste Anne Hidalgo, le 3 novembre 2014.
La maire de Paris, la socialiste Anne Hidalgo, le 3 novembre 2014. (MAXPPP)

"Rien ni personne ne me fera varier", répond la maire Anne Hidalgo à François Hollande. La veille, le président s'est déclaré favorable à une candidature de la capitale.

"Rien ni personne ne me fera varier." Pas même François Hollande. La maire de Paris, la socialiste Anne Hidalgo, répond au président de la République, vendredi 7 novembre, après que le chef de l'Etat s'est déclaré favorable à une candidature de la capitale aux Jeux olympiques de 2024.

La décision d'une candidature pour l'édition 2024 ou 2028 sera prise en janvier et pas avant, réplique Anne Hidalgo : "Il faut une méthode, il faut un calendrier", argue la socialiste, qui refuse d'être "dans la surenchère". "Avoir des rêves, c'est magnifique, explique-t-elle. Les réaliser, c'est encore mieux."

FRANCE 2

La veille, sur TF1 et RTL, François Hollande avait défendu le principe de cette candidature. "C'est très important parce que ça sera un moment de ferveur et surtout ça fera plein d'équipements avant, plein d'emplois, plein d'industries qui pourront se montrer", avait défendu le président de la République.

Vous êtes à nouveau en ligne