JO : la France termine les Jeux avec 15 médailles, un record

Le champion olympique Martin Fourcade pose avec ses trois médailles obtenues à Sotchi, deux en or et une argent, le 23 février 2014.
Le champion olympique Martin Fourcade pose avec ses trois médailles obtenues à Sotchi, deux en or et une argent, le 23 février 2014. (FRANCK FIFE / AFP)

Avec deux titres et une médaille d'argent, Martin Fourcade amène trois médailles à lui seul. 

Pas de miracle en bobsleigh à quatre. Lors de la dernière épreuve des Jeux olympiques de Sotchi à laquelle participaient des Français, les équipages tricolores n'ont pas terminé sur le podium, dimanche 23 février. La France termine donc ces Jeux d'hiver avec 15 médailles, un record, grâce notamment à l'augmentation du nombre d'épreuves (98 au total).

A titre individuel, Martin Fourcade est évidemment le grand homme de ce rendez-vous pour les Bleus. Avec deux titres et une médaille d'argent, le Français a failli rejoindre Jean-Claude Killy, seul Français triple champion olympique dans les mêmes JO d'hiver. Enfin, la France, peut se prévaloir du premier triplé de son histoire aux JO d'hiver avec le skicross et le podium de Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol.

Les 15 médailles dans le détail

Quatre médailles d'or

Martin Fourcade (biathlon/poursuite)

Martin Fourcade (biathlon/20 km)

Pierre Vaultier (snowboardcross)

Jean-Frédéric Chapuis (skicross)

Quatre médailles d'argent.

Martin Fourcade (biathlon/Mass-start)

Steve Missillier (ski alpin/slalom géant)

Arnaud Bovolenta (skicross)

Marie Martinod (ski half-pipe)

Sept médailles de bronze

Jean-Guillaume Béatrix (biathlon/poursuite)

Coline Mattel (saut à skis)

Chloé Trespeuch (snowboardcross)

Relais messieurs : Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat, Robin Duvillard et Ivan Perrillat Boiteux (ski de fond)

Kevin Rolland (ski freestyle/half-pipe)

Alexis Pinturault (ski alpin/slalom géant)

Jonathan Midol (skicross)

Un record à relativiser

Si en nombre de médailles, les Bleus ont fait mieux qu'à Vancouver en 2010 et à Salt Lake City en 2002 (11 médailles), ce record est un trompe l'œil. Il faut prendre en compte l'augmentation du nombre d'épreuves et donc de médailles distribuées. En 1968 à Grenoble, il n'y avait que 35 épreuves au programme, contre 98 à Sotchi. Résultat, lorsque l'on fait le rapport entre les médailles gagnées et le nombre d'épreuves, le plus grand succès des Bleus reste justement Grenoble où les Français avaient obtenu 9 médailles en 35 épreuves.

Et les Français ont su parfaitement s'adapter à la nouveauté, puisque les sports récemment entrés au programme pour rajeunir l'image des JO d'hiver, skicross (triplé français chez les messieurs), snowboardcross (1 médaille de bronze), ski half-pipe (1 bronze, 1 argent), saut à skis féminin (1 bronze) ont largement contribué au bon rendement.

Bilan des nations : la Russie au sommet

Le pari était loin d'être évident mais la Russie a réussi à briller lors de "ses" Jeux de Sotchi pour terminer à la première place du classement des médailles (33 médailles dont 13 titres), devant la Norvège (26 dont 11 en or). Sans surprise, le Canada n'a pas réussi à faire aussi bien qu'à Vancouver (1er avec 26 médailles dont 14 titres). Mais avec 25 médailles, dont 10 en or, il reste sur le podium.

Viennent ensuite les Etats-Unis (28 médailles dont 9 en or), les Pays-Bas (24 dont 8 en or), et l'Allemagne (19 dont 8 en or). La France se classe 10e. 

Vous êtes à nouveau en ligne