JO 2016 : ce nageur fait un doigt d'honneur à son père avant chaque course

Le nageur canadien Santo Condorelli, sur un 100 m papillon, lors des Pan Am Games, le 16 juin 2015, à Toronto.
Le nageur canadien Santo Condorelli, sur un 100 m papillon, lors des Pan Am Games, le 16 juin 2015, à Toronto. (USA TODAY SPORTS / REUTERS)

Le Canadien Santo Condorelli n'est pas impoli. C'est une idée de son papa, en guise de porte-bonheur.

Il est peu connu en France, mais sa routine ne manquera pas de le faire remarquer, lors des JO 2016. Santo Condorelli, nageur canadien spécialiste du 100 m nage libre, fait un doigt d'honneur à son père avant chaque course, quitte à s'attirer quelques regards désapprobateurs.

Santo Condorelli a appris ça quand il avait huit ans. Après une défaite frustrante contre des nageurs plus grands que lui, son papa-coach, lui a dit : "Tu dois construire ta confiance toi-même et dire 'fuck' à tous tes adversaires. A chaque fois que tu seras derrière le plot de départ, fais-moi un doigt d'honneur et je te le rendrai." Santo Condorelli, l'a expliqué aux médias canadiens, avant les JO. Le site spécialisé dans la natation SwimSwam raconte toute l'histoire (en anglais).

Le jour où il a fait ce geste à une caméra de télévision, lors d'un championnat national (dans la vidéo ci-dessus, à 1m30), en 2012, Santo Condorelli a eu des ennuis et a dû écrire une lettre d'excuses. Depuis, il essaie d'être plus discret, levant son majeur pour remettre en place ses lunettes de natation. Ce qui compte, c'est que son père le voie et lui rende son geste, mardi 9 août, lorsqu'il entrera en lice pour une médaille olympique.