Jeux paralympiques : une nuit d'exploits

Cette vidéo n'est plus disponible

Sept médailles ont été remportées par les athlètes français aux Jeux paralympiques de Rio (Brésil) cette nuit, du 15 au 16 août.

Inutile de chercher une différence, il n'y en a pas. Il n'y a que des sourires, quelques larmes et beaucoup de joie. La nuit dernière, du 15 au 16 septembre, la France a remporté sept médailles paralympiques, portant ainsi son total à 23, donnant un peu plus de sens au mot exploit. Ils ont en commun la passion du tennis, un fauteuil roulant et maintenant une médaille d'or.  Stéphane Houdet, 46 ans, a perdu sa jambe après un accident de moto, mais pas son sens du jeu. À ses côtés, Nicolas Peifer, 25 ans, amputé des deux jambes à l'âge de 4 ans. Ensemble, ils dominent la paire de Britanniques, pour l'or paralympique. 

Ne rien lâcher 

En escrime, les fauteuils sont fixés au sol. À ce jeu-là, les Français ont dominé les Chinois, ils sont champions paralympiques par équipe. Si tous les trois n'ont pas le même handicap, c'est la même passion qui les a guidés jusqu'au sommet. Pierre Fairbank, paraplégique depuis l'âge 9 ans, s'est propulsé à la deuxième place du 800 mètres fauteuil. Dans le bassin, Élodie Lorandi nage avec une partie de la jambe paralysée sans rien lâcher jusqu'à la médaille de bronze. Quant à Marie-Amélie Le Fur, amputée de la jambe gauche à 16 ans après un accident de scooter, elle remporte le bronze sur le 200 mètres, après l'or pour le saut en longueur et le 400 mètres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne