JO 2008 à Pékin : 31 nouveaux cas de dopage

(Les contrôles anti-dopage aux JO de Pékin en 2008 © Wolfgang Rattay/ Reuters)

Le CIO a annoncé ce mardi que trente-et-un sportifs ont été déclarés positifs lors des Jeux Olympiques de Pékin et pourraient être exclus des Jeux de Rio qui auront lieu au mois d'août prochain.

A deux mois et demi du début des Jeux Olympiques de Rio, l'information va faire trembler plus d'un atlhète qui rêve de participer à cette compétition. Le Comité International Olympique (CIO) révèle ce mardi que 31 athlètes ont été contrôlés positifs lors des Jeux Olympiques de Pékin, en 2008. 

"Le CIO a retesté 454 échantillons des Jeux de Pékin en 2008. Ces nouvelles analyses font suite à un travail avec l'Agence mondiale antidopage et les fédérations internationales" précise l'organisme dans un communiqué.  Et le CIO ajoute qu'il entend "empêcher toute triche par dopage pour les prochains Jeux olympiques de Rio de Janeiro" précise l'organisateur des JO. 

Les noms des contrôlés positifs gardés secrets 

A ce jour, on ne sait pas qui sont les athlètes concernés. Leurs noms ne seront pas divulgués tant les sportifs contrôlés positifs n'aient été informés et que les contre-expertises (avec l'échantillon B) aient eu lieu.  Les douze fédérations nationales des sportifs concernés par ces contrôles vont être informés dans les jours qui viennent.

D'autres examens, probablement 250, devraient être menés sur des athlètes engagés aux JO de Londres, en 2012. La semaine dernière, un ancien chef de l'agence antidopage des Jeux d'hiver de Sotchi a dénoncé un programme de dopage soutenu par l'Etat russe, lors des compétitions aux JO de Sotchi en 2014. 

Vous êtes à nouveau en ligne