Jeux paralympiques : le portrait d'Emmanuelle Mörch

France 2

La jeune Française va vivre ses premiers JO. Malgré un accident de snowboard qui l'a rendue paraplégique, elle s'est passionnée pour le tennis fauteuil, au point d'attendre le top 30 mondial.

Emmanuelle Mörch pratique le tennis fauteuil depuis cinq ans. D'abord, pour essayer, et maintenant à haute dose. Malgré sa paraplégie, elle a choisi le sport intensif. "C'était hors de question que j'arrête de faire du sport. Je ne me suis même pas posé la question une seule fois", exprime la jeune Française. Il y a quatre ans, elle s'est fixée un objectif : les jeux paralympiques. Un défi aujourd'hui réussi.

Le mouvement perpétuel

Le tennis fauteuil demande beaucoup d'effort et de rythme. "L'idée, c'est de garder le plus possible le mouvement, parce que dès qu'on est arrêté, c'est beaucoup plus difficile de repartir. On garde l'élan du fauteuil, et ça permet de mettre plus de puissance dans la balle, et pouvoir se positionner correctement", explique Emmanuelle Mörch, en plein entraînement avec sa mère en région parisienne. Elle qui ne pratiquait pas le tennis avant son accident, est aujourd'hui parmi les 30 meilleures joueuses mondiales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne