Ryder Cup : après une dernière journée de suspense, l'Europe l'emporte face aux Etats-Unis

Le joueur anglais Ian Poulter a offert la victoire à l\'équipe européenne face aux Etats-Unis lors de la 42e édition de la Ryder Cup au Golfe national de Saint-Quentin-en-Yvelines, près de Paris, dimanche 30 septembre 2018.
Le joueur anglais Ian Poulter a offert la victoire à l'équipe européenne face aux Etats-Unis lors de la 42e édition de la Ryder Cup au Golfe national de Saint-Quentin-en-Yvelines, près de Paris, dimanche 30 septembre 2018. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Les Américains, qui n'ont plus gagné sur le sol européen depuis 25 ans, perdent le fameux trophée qu'ils avaient remporté il y a deux ans en 2016 à Hazeltine (Etats-Unis).

L'Europe s'est imposée face aux Etats-Unis lors de la 42e édition de la Ryder Cup, dimanche 30 septembre au Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines, en banlieue parisienne. Alors qu'elle menait 10-6 la veille, l'équipe européenne a vécu une dernière journée compliquée, consacrée aux simples, durant laquelle les Etats-Unis n'ont cessé de la talonner.

Elle a finalement réussi à arracher la victoire avant même la fin de tous les matches, grâce à Ian Poulter qui s'est imposé face à Dustin Johson, amenant à l'Europe à 13,5 (il faut 14 pour l'emporter). C'est Francesco Molinaro qui a apporté le dernier point à l'équipe européenne. Les Américains, qui n'ont plus gagné sur le sol européen depuis 25 ans, perdent donc le fameux trophée qu'ils avaient remporté il y a deux ans en 2016 à Hazeltine (Etats-Unis).

Vous êtes à nouveau en ligne