Vingt ans après, que sont devenus les héros de la finale ?

(STR New Reuters)

Les seize participants à la finale de 1993, côté marseillais, ont suivi des parcours différents après l'aventure olympienne. Hommes d'affaires, hommes de télévision, figures du football, certains ont même connu plusieurs vies en vingt années.

Fabien Barthez a remporté la Coupe du Monde en 1998, et le
championnat d'Europe des Nations en 2000 avec l'équipe de France. Champion de
France avec l'AS Monaco en 1997 et 2000, champion d'Angleterre avec Manchester
United en 2001 et 2003. Revenu à l'OM de 2004 à 2006, il s'est reconverti dans
le sport automobile.

Jocelyn Angloma a brillé notamment au Valence CF en remportant le
championnat d'Espagne en 2002, et participant à la finale de la Ligue des
Champions en 2000 et 2001. Il est aujourd'hui entraîneur de son club formateur,
l'Étoile de Morne-à-l'Eau (Guadeloupe).

Éric Di Meco , après son départ de l'OM en 1994, a remporté le
championnat de France en 1997. Pendant quelques mois, en 2000, il revient à
l'Olympique de Marseille en tant que manager sportif. De 2001 à 2007, il a
exercé les fonctions d'adjoint aux sports à la mairie de Marseille. Il est
devenu consultant pour plusieurs médias.

Basile Boli a été champion d'Écosse avec les Glasgow Rangers
en 1995, avant de s'envoler pour le Japon et les Urawa Red Diamonds pour
terminer sa carrière. Un temps proche de Nicolas Sarkozy, il a été nommé
secrétaire national de l'UMP en charge du co-développement, en octobre 2007,
avant d'abandonner la politique. Il mène aujourd'hui plusieurs affaires de
front.

Marcel Desailly , parti dès la saison suivante au Milan AC,
remporte encore la Ligue des Champions en 1994, tout comme le championnat
italien en 1994 et 1996, puis la coupe d'Angleterre avec Chelsea en 2000.
Vainqueur avec l'équipe de France de la Coupe du Monde 1998 et du championnat
d'Europe en 2000. Reconverti en tant que consultant à la télévision, il cherche
également un poste d'entraîneur.

Franck Sauzée quitte l'OM pour le RC Strasbourg, puis décolle
pour Hibernian en Écosse, dont il devient l'éphémère entraîneur en 2001. Puis
il devient dès l'année suivante consultant pour la télévision, activité qu'il
exerce toujours aujourd'hui. Il possède également une boîte de production.

Didier Deschamps a le palmarès le plus riche du football
français : champion du Monde en 1998 et d'Europe en 2000 avec les Bleus,
vainqueur de la Ligue des Champions avec la Juventus Turin en 1996, champion
d'Italie en 1995, 1997 et 1998, et vainqueur de la Coupe d'Angleterre avec
Chelsea en 2000. Devenu entraîneur, il mène l'AS Monaco en finale de la Ligue
des Champions 2004, puis devient champion de France avec l'OM en 2010, avec
lequel il remporte trois Coupes de la Ligue successives en 2010, 2011 et 2012.
Il a été nommé sélectionneur de l'équipe de France en juin 2012.

Jean-Jacques Eydelie a connu des lendemains difficiles : condamné
pour corruption active en juin 1993 dans le cadre de l'affaire VA-OM, il est
suspendu 18 mois. Il racontera sa période marseillaise dans un livre, Je ne
joue plus !
, en 2006, évoquant des pratiques de dopage, y compris
pendant la finale de 1993. Sa carrière passe ensuite par Bastia, la Suisse et
le FC Sion. Après une période très difficile sur le plan professionnel, il est aujourd'hui entraîneur du club corse de la JS
Bonifacio.

Abedi Pelé , triple Ballon d'Or africain (1991, 1992 et 1993),
il quitte l'OM pour l'Olympique lyonnais, puis le Torino en Italie et Munich
1860 en Allemagne, avant de terminer sa carrière aux Émirats arabes unis en

  1. Engagé dans plusieurs actions en faveur de son pays, le Ghana, il a
    laissé un héritage important à l'OM, dont deux fils, Jordan et Andre Ayew, toujours
    au club.

Rudi Völler quitte l'OM pour son club de toujours, le Bayer
Leverkusen, dont il devient deux saisons plus tard l'entraîneur, avant de
prendre en mains la sélection allemande de 2002 à 2004. Après une courte
expérience à l'AS Rome, il revient au Bayer dont il est aujourd'hui le
directeur sportif.

Alen Boksic remporte, après son départ de l'OM, le championnat
d'Italie avec la Juventus Turin en 1997, et avec la Lazio Rome en 2000. Avec le
club romain, il remporte également la Coupe de l'UEFA en 1999. Il finit sa
carrière en 2003 à Middlesbrough en Angleterre et rompt avec le monde du
football, avant de revenir aux affaires en juillet 2012, devenant l'adjoint du
sélectionneur de la sélection de Croatie Igor Stimac.

Bernard Casoni décide de rester à l'OM après la relégation en
Division 2, dès la saison 1994 ; il met un terme à sa carrière une fois la
remontée assurée, deux ans plus tard. Sa carrière d'entraîneur le ramènera
ensuite à Marseille, pour une saison en 1999, puis en Tunisie (Étoile sportive
du Sahel), à Cannes, en Arménie, à Bastia, à Évian-Thonon-Gaillard puis, enfin,
à l'AJ Auxerre où il tente depuis 2012 de faire remonter le club dans l'élite.

Jean-Christophe Thomas trouve où rebondir après la relégation de l'OM en
Division 2 : à Rennes, puis à Saint-Étienne. À la fin de sa carrière, il
tente l'expérience de dirigeant, à Dijon puis à Besançon. Mais il décide
ensuite de couper avec le monde du football, et se lance dans l'entreprise
familiale de vente de vins de Bourgogne
, installée à Meursault. Il gère
également une chambre d'hôtes de luxe dans le Bourguignon.

Jean-Philippe Durand reste à l'OM, même en Division 2. Capitaine, il
mène ses hommes à la remontée et prend dans la foulée sa retraite, en 1997.
Dans son "après-football", il ne s'éloigne pas de son club de cœur,
jusqu'à en devenir responsable de la cellule de recrutement aujourd'hui.

Jean-Marc Ferreri reste lui aussi à l'OM malgré la relégation, jusqu'en
1996, avant de finir sa carrière à Toulon et Zurich. Il choisit une
reconversion médiatique, consultant pour différentes télévisions, jusqu'à
aujourd'hui.

Pascal Olmeta part exercer ses talents de gardien de but à l'Olympique
lyonnais dès l'été 1993. Puis il part pour l'Espagne et l'Espanyol Barcelone
avant de revenir sur ses terres, en Corse, au Gazélec d'Ajaccio, où il met un
terme à sa carrière en 1999. Personnalité très médiatique, il participe à de
nombreuses émissions de télévision (par exemple La Ferme Célébrités en
2004). Il est également très investi dans son association en faveur des enfants
malades, Un Sourire, Un Espoir pour la Vie .


Bernard Tapie
, le président de l'OM, ne quitte pas la Une de l'actualité après le titre européen, mais pour des raisons tout autres. Après l'éclatement de l'affaire VA-OM, il est pris dans une spirale infernale - qui ne l'empêche pas d'être élu député de la dixième circonscription des Bouches-du-Rhône en juin 1993. Condamné en 1996, il passera dix mois en prison, et en ressortira ruiné après la mise en faillite de son groupe. À sa sortie, il se trouve une nouvelle passion, le théâtre ; il joue dans plusieurs pièces et téléfilms, animant également une émission à la télévision. Depuis 2009 il est de retour dans le monde des affaires ; en décembre dernier, il rachète 50 % des parts du Groupe Hersant Médias (GHM), qui possède notamment les journaux La Provence et Nice-Matin .

Raymond Goethals , dans la foulée du titre européen de Munich, annonce sa retraite. L'entraîneur belge rentre chez lui, en Belgique. En décembre 2004, il s'éteint à l'âge de 83 ans, des suites d'un cancer. Les supporters et le club de l'Olympique de Marseille lui rendent hommage lors d'un match au Stade Vélodrome.

Vous êtes à nouveau en ligne