VIDEO. Timochenko en prison, la fête du football en Ukraine est mal partie

Alban Mikoczy et SergueÏ Rojkov - France 2

La condamnation a sept ans de prison de l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko est à l'origine du boycott lancé par différents pays. Cette condamnation fait polémique à une semaine du coup d'envoi du premier match de Euro-2012 qui se déroulera en Ukraine et en Pologne.

La ministre de la Jeunesse et des Sports Valérie Fourneyron a annoncé jeudi 31 mai qu'"aucun membre du gouvernement ne sera aux matches en Ukraine", où l'équipe de France jouera ses trois matches de poules de l'Euro-2012, au regard "de la détention" de l'opposante et ex-Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, incarcérée à Kharkiv.

Les reporters de France 2 sont à Kiev, capitale de l'Ukraine, pour se rendre compte de l'indiférence générale dans le pays qui organise le fête européenne du football. Les Ukrainiens sont partagés sur l'annonce des boycotts successifs. La fille de l'opposante elle, demande un soutien international pour libérer sa mère malade.

Vous êtes à nouveau en ligne