VIDEO Affaire des matchs truqués : trois personnes mises en examen

FRANCE 3

Dans l'affaire des matchs truqués qui secouent la Ligue 2, trois personnes ont été mises en examen dans la soirée du jeudi 20 novembre.

Au coeur de l'affaire des matchs truqués se trouve Serge Kasparian, principal actionnaire du club de Nîmes, incarcéré dans une affaire de cercles de jeu clandestins. En plaçant l'homme d'affaires sur écoute, les enquêteurs ont été aiguillés sur la piste des matchs truqués. Il a reconnu avoir tenté d'influencer au moins trois matchs de Ligue 2 pour éviter la relégation du club en national. L'un des matchs opposait Nîmes à Caen, en mai dernier. Le nul permet aux Normands de monter en Ligue 1, aux Nîmois de se maintenir en Ligue 2.

Le président de Nîmes affirme son innocence

Jean-François Fortin, le président du club caennais a été mis en examen jeudi 20 novembre. "Il démontrera dans ce dossier sa totale innocence des faits qui lui sont reprochés et il ne fera pas d'autres déclarations puisqu'il les réserve aux juges d'instruction", a déclaré son avocat Me François Géry. Trois autres personnes, dont le président de Nîmes, pourraient également être mises en examen. Ils sont présentés au juge dans la soirée du 20 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne