Tim Howard, battu mais star des Internets

(Tim Howard a bien failli dégoûter tous les attaquants belges © Reuters/Ruben Sprich)

Le gardien de buts américain Tim Howard est devenue une véritable icône mardi soir, sur les réseaux sociaux, grâce à sa performance exceptionnelle face à la Belgique. Les détournements ont fleuri, à l'image de ce qui s'était passé au premier tour pour "Memo" Ochoa, le gardien mexicain.

Tim Howard n'a eu besoin "que" d'un match, exceptionnel il est vrai, pour devenir une figure reconnue dans le monde entier. Le gardien de buts américain est entré dans l'histoire pour ses arrêts - 15, le plus gros total dans l'histoire du Mondial - mais aussi par les détournements dont il a fait l'objet toute la soirée sur Internet, et Twitter en particulier. Petit tour d'horizon des montages les plus drôles.

("Plus d'1,8 million de mentions de Tim Howard pendant le match ")