Russie - Corée du Sud : un match nul engagé (1-1)

(Le Russe Denis Glushakov (à terre) et le Sud-Coréen Koo Ja-cheol © Reuters - Eric Gaillard)

Pas de vainqueur entre la Corée du Sud et la Russie : au terme d'une rencontre engagée, les deux équipes se quittent dos à dos (1-1). Un match nul qui profite à la Belgique, vainqueur un peu plus tôt de l'Algérie (2-1).

Des fautes, des contacts, des frappes lointaines et des buts. Russes et Coréens du Sud ont livré mardi soir un match plein, où l'engagement n'a pas fait défaut.

Longtemps, on a pourtant cru qu'on allait assister au troisième 0-0 de ce Mondial après le match nul entre le Brésil et le Mexique plus tôt dans la soirée et celui entre l'Iran et le Nigeria la veille. Tout s'est fnalement débloqué en seconde période.

Coachings gagnants

Pour trouver des solutions, les deux sélectionneurs ont su tirer profit de leurs bancs puisque les deux buts de ce matchs ont été inscrits par des remplaçants. C'est d'abord Lee Chung-yong qui trompait Akinfeev d'un tir des 20 mètres visiblement anodin, mais que le portier russe détournait dans ses filets (68e).

Assomés, les joueurs de Fabio Capello réagissaient grâce à Kerzakhov qui perçait les filets coréens au terme d'une petite partie de billard et surtout une minute à peine après son entrée en jeu (74e). Un résultat nul qui fait les affaires de la Belgique, seule en tête de ce groupe H après sa victoire contre l'Algérie (2-1).

Vous êtes à nouveau en ligne