Quart de finale aller de la Ligue des champions : Monaco s'incline (1-0) face à la Juventus Turin

Arturo Vidal (gauche) vient de transformer le penalty qui offre la victoire à la Juventus, mardi 14 avril 2015 à Turin (Italie). 
Arturo Vidal (gauche) vient de transformer le penalty qui offre la victoire à la Juventus, mardi 14 avril 2015 à Turin (Italie).  (OLIVIER MORIN / AFP)

Les hommes de Leonardo Jardim ont concédé un penalty à la 57e minute.

L'AS Monaco s'est incliné 1-0 face à la Juventus Turin lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions, mardi 14 avril. Les hommes de Leonardo Jardim n'ont pourtant pas démérité, et ont même tenu la dragée haute à la Vielle dame, inquiétant à plusieurs reprises le gardien Mais sur une accélération de Morrata, Carvalho à l'entrée de la surface de réparation, l'arbitre a désigné le point de penalty. Une frappe en lucarne d'Arturo Vidal permet à la Juventus d'aborder dans les meilleures conditions le match retour qui se jouera le 22 avril à Monaco. Que retenir de cette rencontre ? 

Encore une défaite encourageante

"On aurait pu avoir un meilleur résultat. Une équipe comme la Juventus n'a réussi à marquer que sur penalty, regrette Yannick Ferreira-Carasco, l'ailier de Monaco, sur beIN Sports. J'ai eu la meilleure occasion du match, je n'ai pas su la mettre au fond." Ah, cette occasion de la 10e minute qui aurait pu changer le cours du match. Monaco a très bien joué en première période, se créant de nombreuses occasions, grâce à un Anthony Martial très inspiré. Petit à petit, la Juventus a anesthésié les Monégasques, pour s'assurer une seconde période plus tranquille. Mais en dehors du penalty, contestable et contesté par les Monégasques, elle ne s'est pas créé d'occasion très nette. 

La Juventus un cran au-dessus

Même privée de Paul Pogba, la Juventus a fait parler l'expérience pour s'imposer 1-0 sur penalty, à l'italienne diront les mauvaises langues. Un résultat qui lui ouvre les portes des demi-finales, vu les difficultés de l'AS Monaco à domicile, où elle peine à marquer. La Juventus a gagné en souffrant (14 tirs cadrés pour les Monégasques, 9 pour les Turinois) et sans que ses cadres comme Pirlo ou Morata brillent. La "Vieille Dame" n'a plus atteint le dernier carré depuis 2003. Lors d'une confrontation directe, elle n'a jamais été éliminée par une équipe française. Monaco devra réaliser l'exploit dans une semaine. 

Vous êtes à nouveau en ligne