VRAI OU FAKE Neymar accusé de viol : la plaignante a-t-elle dévoilé une vidéo montrant une altercation avec la star du PSG ?

Neymar, le 5 juin 2019, lors d\'un match amical à Brasilia.
Neymar, le 5 juin 2019, lors d'un match amical à Brasilia. (EVARISTO SA / AFP)

Dans cette courte séquence, une dispute éclate entre un homme et une femme. Les protagonistes ont été identifiés comme étant la star du foot et la Brésilienne qui l'accuse d'agression et de viol.

Une vidéo très commentée. Sur des images dévoilées jeudi 6 juin, on peut voir une altercation entre un homme et une femme, présentés comme Neymar et Najila Trindade Mendes de Souza. Cette courte séquence, d'une minute et sept secondes, a été diffusée alors que la jeune Brésilienne a porté plainte à Sao Paulo contre l'attaquant vedette du Paris Saint-Germain, qui clame son innocence. La jeune femme de 26 ans accuse la star du foot de l'avoir agressée et violée, lors de leur entrevue à Paris, le 15 mai dernier. 

Pour de nombreux internautes, la vidéo prouve l'innocence du joueur le plus cher du monde car, dans la séquence filmée, c'est la jeune femme qui l'agresse et le gifle. Mais l'analyse de ces images et leur contexte livrent une réalité plus complexe. 

Cette vidéo est-elle authentique ?

La vidéo a été rendue publique par le réseau de télévision brésilien Record TV, qui l'a tweetée jeudi 6 juin. Mais selon le média brésilien Globo, elle circulait déjà sur des milliers de groupes WhatsApp dès mercredi soir.

La courte séquence a été authentifiée par le père de la star du ballon rond, Neymar Senior, joint au téléphone par l’émission de Record TV, "Cidade Alerta", ainsi que par l'avocat de la jeune Brésilienne, cité par Globo.

Selon l'avocat de la plaignante, la vidéo dure sept minutes au total, mais seule une minute a été dévoilée. Il reconnaît toutefois qu'il n'a pas vu les six minutes restantes.

Que montre cette séquence ?

La vidéo est un plan fixe à la verticale, filmée, selon toute vraisemblance, via un téléphone portable dans une chambre de l'hôtel Sofitel Arc de Triomphe qu'on ne voit que partiellement. La chanson Every Breath You Take de The Police résonne en fond sonore. Pendant les trente premières secondes, la pièce est vide à l'écran et on n'entend pas distinctement ce qu'il s'y dit. A la 36e seconde, Neymar apparaît et s'allonge sur le lit, suivie par Najila Trindade Mendes de Souza, qui se couche sur lui. Seules leurs jambes sont alors filmées. 

A la 40e seconde, un claquement semblable à une gifle se fait entendre. Neymar dit alors : "Non, non, non, non, non, ne me frappe pas, non." Najila Trindade Mendes de Souza lui répond : "Non ? Tu vas me frapper ? Tu vas me frapper ?" Au bout de cinquante secondes, la jeune femme se redresse au pied du lit. Le footballeur se rassoit également. A la 57e seconde, la Brésilienne se penche vers le joueur et lui assène une première gifle, puis une seconde, et saisit un objet qu'elle jette en direction de la star du foot.

Neymar se relève et tente de maîtriser la jeune femme. Celle-ci lui lance : "Je vais te frapper. Tu sais pourquoi je vais te frapper ? Tu sais pourquoi ? Tu sais pourquoi ? Parce que tu m’as agressée hier soir. Tu m’as laissée toute seule ici." La vidéo s'arrête au bout d'une minute et sept secondes, en pleine dispute, alors que les deux protagonistes ont disparu de l'écran.

Dans quelles circonstances a-t-elle été filmée ?

D'après l'avocat de la plaignante, cette vidéo a été filmée le 16 mai par sa cliente à l'occasion de sa deuxième rencontre avec le footballeur. La veille, Najila Trindade Mendes de Souza aurait été agressée et violée, comme elle l'a affirmé, le 5 juin, lors de son interview accordée à SBT, le deuxième plus important réseau de télévision brésilien. Lors de cet entretien, elle est revenue sur les circonstances de cette soirée où elle s'était rendue au départ avec l'"intention (...) d'avoir une relation sexuelle". Elle décrit ensuite avoir découvert un homme "agressif" qui l'a frappée à plusieurs reprises avant de la violer. Ce que nie le footballeur.

"Elle avait besoin de la preuve de cette agression, cette gifle que Neymar lui aurait donnée. Alors elle a ramené Neymar dans la chambre et l'a enregistré dans cette situation", a commenté l'avocat de la jeune femme, interviewé par Globo.

Comment le camp Neymar réagit face à cette vidéo ?

Neymar Senior, le père de la star, estime que la vidéo prouve le coup monté dont son fils aurait été, selon lui, la victime. "L’image parle d'elle-même. Les gens peuvent voir que c'était un piège et qu'il a été agressé", déclare-t-il, traduit par Le Parisien.

"La vidéo prouvera que Neymar a été attaqué. Elle provoque une agression pour qu’il se défende en la frappant, juge Neymar Senior. On voit qu’il recule et se jette vers le fond du lit, elle lui a mis un coup avec une bouteille. Je ne sais pas si c’est une bouteille de vin, mais c’est quelque chose du genre. C’est bien de voir cette vidéo sortir."

Un "piège", c'était déjà l'accusation lancée par Neymar dans une vidéo publiée après la révélation dans la presse de la plainte déposée par la jeune femme. Le joueur y clamait son innocence et disait être tombé dans un traquenard. 

Reste maintenant une question essentielle : que montrent les six minutes restantes de cette vidéo ? L'avocat de Najila Trindade Mendes de Souza, qui reconnaît ne pas avoir vu la séquence dans son intégralité, précise que sa cliente doit se rendre vendredi matin au commissariat en charge de l'enquête à Sao Paulo. Une fois que la défense de la jeune femme aura étudié la vidéo dans son intégralité, elle devrait remettre ces images à la police.

Selon plusieurs médias brésiliens, Neymar est lui attendu vendredi au commissariat de répression des crimes informatiques de Rio pour s'expliquer sur la divulgation de photos intimes de la plaignante sur Instagram dans sa vidéo de défense.

Vous êtes à nouveau en ligne