Brésil : la police ne dispose pas d'indices suffisants pour accuser Neymar de viol

Neymar lors du match PSG-Monaco au Parc des Princes à Paris, le 28 juillet 2019. 
Neymar lors du match PSG-Monaco au Parc des Princes à Paris, le 28 juillet 2019.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Le parquet peut à présent demander un classement sans suite, une mise en examen ou un complément d'enquête.

La police brésilienne estime après enquête qu'il n'existe pas d'indices suffisants pour accuser Neymar d'avoir violé une jeune Brésilienne en mai à Paris. C'est ce qu'a annoncé le parquet de Sao Paulo lundi 29 juillet. L'enquête policière doit être remise mardi au parquet, qui aura 15 jours pour demander le classement sans suite du dossier, l'inculpation de la star ou un complément d'enquête

L'attaquant du Paris Saint-Germain et de la Seleçao est accusé par Najila Trindade Mendes de Sousa, une jeune mannequin brésilienne, de l'avoir violée le 15 mai dans un hôtel parisien. Le footballeur, interrogé le 13 juin dans un commissariat de police de Sao Paulo, clame son innocence et affirme que la relation qu'il a eue avec la jeune femme était consentie.

Par ailleurs, le joueur du PSG devra s'expliquer sur la divulgation en ligne des échanges et des photos intimes avec la plaignante, où elle apparaît dénudée. Neymar les a publiées sur Instagram auprès de ses 118 millions de followers dans une vidéo de trois minutes. Au Brésil, cet acte constitue un délit, passible d'un à cinq ans de prison.

Vous êtes à nouveau en ligne