Football : Neymar renonce à un transfert à Barcelone et reste au PSG

Neymar, le 17 août 2019 à Saint-Germain-en-Laye.
Neymar, le 17 août 2019 à Saint-Germain-en-Laye. (FRANCK FIFE / AFP)

Lassé par les tergiversations entre les deux clubs pour son transfert, le Brésilien a décidé de mettre fin lui-même au feuilleton.

L'attaquant du Paris-Saint-Germain, Neymar, a finalement décidé de rester au PSG jusqu'à la fin de la saison, selon les informations de franceinfo, samedi 31 août. Lassé par les tergiversations entre le  PSG et le FC Barcelone, Neymar a décidé de mettre fin lui-même au feuilleton et de rester. Il l'a annoncé à sa direction et à certains de ses coéquipiers, alors que les négociations piétinent entre les deux clubs pour un transfert du Brésilien de la capitale vers la Catalogne, avant la fin officielle du mercato, lundi.

Le refus d'Ousmane Dembélé

Ce n'est pas le cœur qui a parlé, mais la raison : Neymar voulait quitter à tout prix le PSG, il était même prêt à mettre 20 millions d'euros de sa poche dans la balance pour faire avancer son transfert. Mais devant l'échec répété des négociations, le Brésilien s'est résigné. Le FC Barcelone n'a pas eu le cash nécessaire pour payer le transfert et le directeur sportif du PSG est resté inflexible.

Depuis deux mois, pourtant, les tractations se sont multipliées avec plusieurs scenarii étudiés (un versement en cash avec un ou plusieurs joueurs pour pallier son départ). Aucun n'a abouti, notamment en raison du refus de l'attaquant français Ousmane Dembélé de faire le trajet Barcelone-Paris.

Un sentiment d'inachevé

Neymar que l'on sait très proche de ses anciens partenaires du Barça était déterminé à mettre fin à son bail avec le PSG. Depuis son arrivée en 2017 en provenance du Barça contre 222 millions d'euros, le transfert le plus cher de l'histoire, il n'a disputé que 58 matches pour 51 buts et laisse un grand sentiment d'inachevé. Il a notamment raté pour cause de blessure les deux éliminations en 8es de finale de la Ligue des champions, contre le Real puis contre Manchester.

Après ces deux saisons très contrastées, il va donc rester, mais dans quel état d'esprit ? Une partie des supporters l'ont pris en grippe. Et même s'il est soutenu par ses partenaires brésiliens, quelle sera l'attitude du vestiaire parisien alors qu'il n'a pas joué une seule minute en ce début de saison ? Son entraîneur Thomas Tuchel va devoir faire preuve de beaucoup de psychologie pour son retour. 

Un retour au plus tôt le 14 septembre

Pour l'instant, Neymar va filer aux Etats-Unis pour rejoindre la sélection du Brésil avec qui il va jouer un match amical contre la Colombie, le 6 septembre à Miami, puis le 11 septembre face au Pérou, à Los Angeles. Ce qui reporte un retour de Neymar sous le maillot parisien au mieux au 14 septembre au Parc, face à Strasbourg. Ou plus vraisemblablement, jet-lag oblige, le 22 septembre face à Lyon, au Parc OL.

Un délai qui ne sera pas de trop pour le PSG pour ficeler une opération de communication et tenter de désamorcer les sifflets qui attendent le Brésilien. Il y a deux ans, Marco Verratti, après sa tentative manquée de départ à Barcelone, avait dû enregistrer un message aux supporters parisiens et baisser la garde.

Vous êtes à nouveau en ligne