"Les gens pétaient les plombs" : avec les bugs de RMC Sport, la "soirée galère" des bars qui ont retransmis Liverpool-PSG

Kylian Mbappé célèbre son but face à Liverpool, le 18 septembre 2018. 
Kylian Mbappé célèbre son but face à Liverpool, le 18 septembre 2018.  (PAUL ELLIS / AFP)

En raison des dysfonctionnements de RMC Sport qui diffusait le match de Ligue des champions, les bars sportifs retransmettant la rencontre ont vécu "un cauchemar".

Une défaite pour le PSG et un fiasco pour certains bars qui ont retransmis la rencontre de Ligue des championsLe player de RMC Sport – la chaîne qui a racheté les droits de la compétition en France – a connu, mardi 18 septembre, de nombreux ratés lors de la diffusion du match contre Liverpool.

Pour les bars qui promettaient à leurs clients de visionner le match, la soirée a viré au cauchemar. "C'était notre pire soirée, une catastrophe", confie Sonia Ziane, qui gère depuis quatre ans la brasserie Madeleine, dans le 2e arrondissement de Paris. "Il faut imaginer 200 clients répartis sur 300 m2, cinq écrans géants et un plantage toutes les cinq minutes", raconte-t-elle.

Les gens pétaient les plombs, les 90 minutes nous ont paru très longues.Sonia Ziane, gérante d'une brasserie à Parisà franceinfo

Au Madeleine, les "trois-quarts des clients sont quand même restés" malgré ces soucis de transmission, "même si certains sont partis sans payer", déplore Sonia Ziane. D'autres sont tout simplement partis à la mi-temps.  

Même constat au Perroquet, l'un des repaires des supporters du PSG situé dans le 14e arrondissement de Paris. "Cela sautait tout le temps", s'agace Patrick Mathieu, le gérant du bar. "Nous avons trois grands écrans et trois box, mais une seule a fonctionné normalement", explique-t-il. Le Perroquet s'attendait à faire le plein, "avec environ 70 clients, mais seule une quarantaine est restée", regrette son patron. 

"Manque à gagner"

Un "manque à gagner" également relevé au Cirque, un café-restaurant du 4e arrondissement de Paris. "Les clients n'étaient vraiment pas contents, une table réservée pour 30 personnes a décidé de ne pas rester manger", raconte Stéphane De Sousa qui est à la tête de l'établissement. Il a vécu "une soirée galère" : "On n'a pas arrêté d'appeler SFR, mais rien n'y faisait !"

Peu après minuit, le groupe Altice-SFR a présenté ses "excuses" aux amateurs de foot qui ont subi ces dysfonctionnements. "Le groupe partage la frustration de ses clients qui n'ont pas pu voir le match via l'application RMC Sport dans des conditions satisfaisantes. Le groupe leur présente ses excuses", écrit Altice dans un communiqué. "L'afflux de connexions simultanées, qui avait été prévu, a néanmoins été au-delà de ce qui était anticipé, en raison du succès de l'offre, précise le groupe. En effet, plusieurs centaines de milliers de nouveaux clients se sont abonnés ces derniers jours."

Vous êtes à nouveau en ligne