OM-PSG : les supporters visiteurs privés de stade

Des supporters du Paris Saint-Germain au Stade-Vélodrome, le 26 octobre 2008 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des supporters du Paris Saint-Germain au Stade-Vélodrome, le 26 octobre 2008 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (GERARD JULIEN / AFP)

Cette décision est motivée par les risques de troubles à l’ordre public, selon le ministère de l'Intérieur.

Le temps ne fait rien à l'affaire : comme l'an passé, les rencontres de football entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain se joueront sans supporters visiteurs. Le ministère de l'Intérieur a indiqué jeudi 10 novembre "ne pas autoriser le déplacement des supporters parisiens au Vélodrome à Marseille le 27 novembre et des supporters marseillais au Parc des princes à Paris pour le match retour les 7 ou 8 avril 2012".

Cette décision "est motivée par les risques réels de troubles à l’ordre public, les incidents dramatiques de fin 2009 et début 2010 qui avaient entouré les rencontres entre ces deux équipes étant encore très présents dans les esprits", explique le ministère. Les autorités ajoutent avoir pris cette décision "en accord avec les dirigeants de la Ligue (...) et après concertation avec les dirigeants des clubs du Paris SG et de Marseille".

Le dernier incident grave en marge d'un "clasico" entre les deux clubs remonte au 28 février 2010 : alors que les supporteurs de l'OM avaient boycotté un déplacement, un affrontement entre supporters parisiens rivaux avait conduit au passage à tabac d'un homme de 37 ans, qui était mort des suites de ses blessures.

Vous êtes à nouveau en ligne