Noël Le Graët : "Michel Platini est le candidat qui gagnera" la présidence de la FIFA

(Noël Le Graët est sûr de la victoire de Michel Platini © MaxPPP)

Réunion de crise ce jeudi à l'UEFA. Son président, Michel Platini, fragilisé par sa suspension pour 90 jours par la commission d'éthique, peut-il encore compter sur le soutien de tous les Européens pour sa candidature à la tête de la FIFA ?

Michel Platini, le président de l’UEFA, est fragilisé par sa suspension de 90 jours de toutes fonctions liées au football par la commission d'éthique de la FIFA. Ce jeudi à Nyon, en Suisse, les 54 fédérations de football vont se réunir pour savoir si elles accordent encore ou non leur soutien à Michel Platini en vue de sa candidature à la tête de la FIFA.

Jeudi 8 octobre, quelques heures après sa suspension, le comité exécutif de l'UEFA, sorte de "gouvernement" du foot européen, l'avait déjà soutenu. Difficile d'imaginer seulement une semaine plus tard la confédération européenne retourner sa veste, même si ces dernier jours quelques réserves sont apparues ici et là, parfois publiquement. C'est le cas de l'ambitieux président de la fédération allemande, Wolfgang Niersbach qui a estimé que les accusations qui visent Michel Platini pourraient "mettre à genoux" l'UEFA. Lundi 12 octobre c'est un dirigeant danois, Alan Hansen, qui a demandé des explications plus claires sur ce fameux versement de près de 2 millions d'euros. Mais il ne s'agit malgré tout que d'une minorité sur 54 fédérations.

En attendant la réponse, Michel Platini peut d'ores et déjà compter sur le soutien de Noël Le Graët, le président de la FFF. "Michel reste candidat avec l’appui de la plupart des présidents européens. Il est à mon avis droit dans ses bottes. S’il s’est présenté à ce poste c’est qu’il se sent bien. Michel est quelqu’un de sensible, qui sent bien le foot, qui est intuitif. Je suis persuadé qu’il sera le candidat qui gagnera. "

Présidence de la FIFA : Pour Noël Le Graët "Michel Platini est le candidat qui gagnera"
--'--
--'--

Deuxième candidat officiel, le Prince jordanien Ali. Sa candidature à la présidence de la FIFA, pour succéder au Suisse Joseph Blatter, a été annoncé ce jeudi sans présicer le nom des cinq fédérations lui ayant apporté leur soutien.

Une conférence de presse du secrétaire général de l'UEFA est prévue ce jeudi soir à 18h.

Vous êtes à nouveau en ligne