Mort de Maradona : l'Argentine pleure sa légende du football

France 2

Dès l'annonce de la mort de Diego Maradona, mercredi 25 novembre, l'Argentine a décrété trois jours de deuil. El Pibe de Oro était une icône dans son pays.

En duplex de Buenos Aires, mercredi 25 novembre, le journaliste Georges Quirino relate la stupeur en Argentine depuis l'annonce du décès de Diego Maradona, légende du football. "C'est la sidération ici en Argentine, où le pays pleure son héros, son emblème national. Toutes les chaînes d'information sont passées en édition spéciale, les chaînes généralistes également. Les fans sont en train de se rendre à son domicile pour lui rendre hommage avec des banderoles. Maradona semblait pourtant aller mieux il y a quelques jours et a vu son état de santé se dégrader de manière irrémédiable ce matin", explique Georges Quirino.

"Un héros national"

"Il conservait un amour impressionnant de la part des Argentins qui voyaient en lui plus qu'un joueur de football. Un emblème qui, en 1986, avait apporté le titre mondial et qui en inscrivant les deux buts face aux Anglais, avait redonné sa fierté au peuple argentin humilié quelques années plus tôt avec la guerre des Malouines. C'est un héros national, un emblème populaire et c'est pour cela que le gouvernement a décidé d'annoncer trois jours de deuil national. On imagine que ce sera même un petit peu plus", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne