Mort de Maradona : l'Argentine et Naples pleurent leur idole

FRANCE 2

En Argentine comme à Naples, de nombreuses personnes se sont réunies pour rendre hommage à Diego Maradona, décédé mercredi 25 novembre.

À Buenos Aires (Argentine), le cercueil de Maradona a été couvert de baisers, de maillots, de fleurs et des larmes de tout un peuple qui s'est une dernière fois adressé à son héros. La veillée funèbre a commencé jeudi matin au palais présidentiel mais dès la veille, des dizaines de milliers d'Argentins sont venus passer la nuit, faire la queue pendant des heures, parfois dans la bousculade, pour être sûrs de pouvoir saluer leur idole. Diego Maradona sera enterré jeudi soir dans la périphérie de Buenos Aires. Le Pibe de Oro reposera près de ses parents.

Le stade de Naples bientôt rebaptisé du nom de Maradona ?

Naples, en Italie, ville dont le footballeur a fait briller le club, a également suspendu son souffle. "Maradona est vraiment le héros de la ville. Il y a beaucoup d'endroits où il y a des grandes images de lui sur le fronton des immeubles. Ces images là ont été transformées aujourd'hui en des lieux de mémoire. Des fleurs, des bougies, des écharpes du club ont été déposées. Mais évidemment, l'endroit le plus symbolique, c'est le stade San Paolo de Naples qui portera sans doute bientôt le nom de 'Diego Armando Maradona'", a indiqué le journaliste Alban Mikoczy, en duplex de Naples pour le 20 Heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne