Mort de Diego Maradona : un hommage vibrant en Argentine

France 2

Diego Maradona a été inhumé jeudi 26 novembre à Buenos Aires (Argentine). Une impressionnante foule s’est recueillie à l’entrée du cimetière, chantant à la gloire de celui qui est considéré comme un dieu dans son pays.

L’Argentine dit adieu à son idole, à celui qu’elle considère comme un dieu. Diego Maradona a été inhumé jeudi 26 novembre à Buenos Aires. "Une centaine de fans en moto ont accompagné le cortège jusqu’au cimetière depuis le palais présidentiel", raconte le journaliste Ignacio Bornacin en duplex depuis la capitale. Trois jours de deuil national ont été décrétés dans le pays.

Une foule qui chante à sa gloire

Lorsque le cortège est arrivé au cimetière où Diego Maradona sera enterré, celui-là même où ses parents sont déjà enterrés, une foule massive s’est recueillie pour chanter et crier son amour pour la star du football argentin. "Nul doute que la tombe de celui qu’ils considèrent ici comme un dieu va devenir un véritable lieu de pèlerinage pour les Argentins mais aussi pour l’ensemble des fans de football du monde entier", prédit Ignacio Bornacin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne