Mort de Diego Maradona : Naples pleure sa star

France 2

L’émotion est forte jeudi 26 novembre à Naples (Italie), où Diego Maradona, décédé la veille, a fait briller le club du Sud du pays entre 1984 et 1991.

L’émotion est si forte à Naples (Italie) que les autorités pensent changer le nom du stade San Paolo et le rebaptiser au nom de Diego Maradona. C’est un signe de l’attachement de la ville pour ce dieu du football. Il a offert au club deux titres de champion d’Italie, qu’il n’avait jamais eus avant lui et qu’il n’a plus eus depuis.

Ferveur particulière

Par sa passion, sa personnalité et ses excès, Diego Maradona ressemble à la ville de Naples, d’où l’attachement très fort pour lui. Des grands panneaux muraux sur lesquels le visage du footballeur est peint ont été accrochés dans la ville, des fleurs ont été déposées, des cérémonies d’hommage ont déjà eu lieu mercredi 25 novembre et d’autres cérémonies auront lieu chaque jour jusqu’à ses obsèques en Argentine.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne