Menacé de radiation à vie, Platini veut "sauver son honneur"

(Michel Platini © Eric Gaillard / Reuters)

Le comité d'éthique de la Fifa a requis mardi la radiation à vie contre Michel Platini. Jacques Vendroux, le directeur des sports de Radio France, a eu l'ancien joueur des Bleus au téléphone. Sa priorité désormais, c'est de "sauver son honneur".

Le comité d’éthique de la Fifa a requis la radiation à vie contre Michel Platini, a indiqué mardi l’avocat du président de l'UEFA. Me Thibaud d’Alès, avocat de Michel Platini, dénonce un "pur scandale " et la "démesure " d'une telle peine demandée. Le verdict final sera rendu en décembre. Il est reproché à Michel Platini d’avoir touché 1,8 million d'euros de la part de Joseph Blatter, président démissionnaire de la Fifa, pour un travail de conseiller achevé en 2002.

"Il ne parle plus d’être candidat à la présidence, il veut sauver son honneur, c’est sa priorité parce qu’on est en train de l’accuser d’un certain nombre de malversations qu’il assure n’avoir jamais commises"

Joint au téléphone par Jacques Vendroux, directeur des sports de Radio France, l'ancien joueur des Bleus veut désormais "sauver son honneur ", c'est sa priorité. Selon Jacques Vendroux, proche du président de l'UEFA, la première des préoccupations de l'ancien meneur des Bleus n'est plus la présidence du foot mondial, "il est dans un autre film ", explique-t-il : "Il ne parle plus d’être candidat à la présidence, il veut sauver son honneur, c’est sa priorité parce qu’on est en train de l’accuser d’un certain nombre de malversations qu’il assure n’avoir jamais commises ".

Plusieurs recours possibles pour Platini

Michel Platini va maintenant attendre la confirmation ou non de cette décision par la Fifa. Si elle suit la réquisition de la chambre d'instruction du comité d'éthique, alors Platini fera appel, assure Jacques Vendroux. Le dirigeant du foot européen peut également saisir le Tribunal arbitra du sport en cas de litige.

Jacques Vendroux, le directeur des Sports de Radio France, a eu Michel Platini au téléphone. Voilà ce qu'il lui a dit
--'--
--'--

"Ce bannissement requis est conditionné à la preuve d'une corruption ", explique Me d'Alès, l'avocat de Michel Platini. "Mais il y a clairement une démesure de la peine requise. Elle ne repose sur rien dans le dossier ", poursuit-il. D’après lui, "la personne chargée de l’enquête " est plutôt une personne "chargée d’éliminer Michel Platini en vue de la présidence de la Fifa ".

 

"En rendant public cela, il y a clairement une volonté de nuire. Les masques tombent les uns après les autres à la Fifa, il y a une instrumentalisation du calendrier électoral et une stratégie d'élimination du candidat Platini ", a ajouté l'avocat de l'ex-triple Ballon d'Or. Michel Platini est déjà sous le coup d'une suspension provisoire de 90 jours prononcée le 8 octobre et qui court jusqu'au 5 janvier. Sa candidature à la présidence de la Fifa, toujours prévue le 26 février, est pour l'heure gelée par cette suspension.

Vous êtes à nouveau en ligne