"On ne va pas dormir" : à Liverpool, les supporters ont fêté toute la nuit la victoire de leur équipe en Ligue des champions

La joie des supporters de Liverpool, le 1er juin. 
La joie des supporters de Liverpool, le 1er juin.  (FANNY LECHEVESTRIER / FRANCEINFO)

Après 14 ans sans titre, Liverpool a remporté la coupe d'Europe des clubs face à Tottenham samedi soir. 

Nuit de fête à Liverpool. Les habitants de la ville des Beatles ont célébré samedi 1er juin la victoire des Reds en finale de la Ligue des champions. L'équipe de Jürgen Klopp a battu Tottenham 2-0 propulsant toute la ville de Liverpool dans une longue nuit d’ivresse. 

"Nous sommes les meilleurs" 

Bien avant le début de la finale, le cœur de Liverpool avait basculé dans une folie douce. Alors au coup de sifflet final, les supporters exultent. Impossible de contenir leur joie plus longtemps. Les fumigènes craquent, les drapeaux s’agitent, les corps dansent, Liverpool devient rouge de bonheur.

"Nous sommes les meilleurs. On est la meilleure équipe au monde, personne n'a pu nous arrêter", dit un supporter. "C'est absolument fantastique", lance une femme. 

C’est ensuite une marée humaine qui marche dans les rues comme pour mieux incarner l’hymne historique de leur club qu’ils entonnent en cœur. Peu importe pour ces supporters la qualité de la finale. Ils attendaient ce moment depuis tellement longtemps, après 14 ans sans le moindre titre rappelle Greg. "Bien sûr qu'on est fier, ce titre c'est tout pour nous. Cette victoire, c'est tout Liverpool, on n'abandonne jamais !" 

Des jeunes dans les rues de Liverpool fêtent la victoire de leur équipe, le 1er juin. 
Des jeunes dans les rues de Liverpool fêtent la victoire de leur équipe, le 1er juin.  (FANNY LECHEVESTRIER / FRANCEINFO)

Les supporters de Liverpool ont largement fêté le titre européen, le 1er juin. 
Les supporters de Liverpool ont largement fêté le titre européen, le 1er juin.  (FANNY LECHEVESTRIER / FRANCEINFO)

Une victoire largement arrosée 

Ne jamais abandonner. Ne jamais dormir aussi. Car si au fil de la nuit, les regards se font de plus en plus hagards sous l’effet de la bière et la démarche de moins en moins assurée, personne ne veut quitter la fête. 

On ne va pas dormir, on va rester dehors avec la foule et on sera encore là pour la grande paradeAnthonyà franceinfo

Durant une bonne partie de la nuit, la foule va entonner cette chanson entêtante, "allez, allez, allez" en français, devenu le symbole de cette campagne européenne. Les joueurs de Liverpool sont attendus ce dimanche après-midi dans leur ville pour la grande parade des champions.


Le reportage de Fanny Lechevestrier dans les rues de Liverpool
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne