Ligue des Champions : Paris réaliste face à l'Olympiakos

(John Kolesidis Reuters)

Le club parisien a parfaitement réussi son entrée en Ligue des Champions en s'imposant  4-1 face aux Grecs de l'Olympiakos mardi soir. Un but de Cavani, un autre de Marquinhos et un doublé de Thiago Motta ont permis aux joueurs de Laurent Blanc de remporter cette large victoire. L'addition aurait même pu être plus lourde si Zlatan Ibrahimovic n'avait pas manqué un pénalty.

Le score, très large, peut laisser penser que les joueurs de Laurent Blanc ont connu une soirée tranquille mardi soir sur le terrain des Grecs de l'Olympiakos. Tout n'a pourtant pas été simple pour le PSG dans son premier match européen de la saison.

Déstabilisés en début de rencontre, les Parisiens manquent même de craquer dès la première minute de jeu, quand l'attaquant de l'Olympiakos Vladimir Weiss envoie une frappe puissante sur la barre transervale de Salvatore Sirigu. Nouvelle alerte onze minutes plus tard : intenable, le même Weiss décoche une frappe qui frôle les poteaux parisiens.

Sereins malgré la pression, les Parisiens finissent par prendre l'avantage grâce à Cavani : bien servi par Maxwell (19e), l'Uruguayen n'a plus qu'à pousser le ballon dans les buts vides.

Mais preuve de la fébrilité parisienne, le slovaque Weiss refait des siennes et à la 25e minute, il ridiculise le défenseur central Marquinhos - qui fêtait mardi soir sa première titularisation - pour tromper Sirigu de près. Plus rien n'est inscrit avant la mi-temps et les équipes rejoignent le vestiaire dos-à-dos (1-1).

La satisfaction Motta

Le scénario du match est bien différent après la pause. Paris met la pression, et fini par être récompensé de ses efforts sur trois corners, à chaque fois convertis en buts par Thiago Motta à deux reprises (68e, 73e) puis par Marquinhos (86e).

Zlatan Ibrahimovic peut même s'offrir le luxe de manquer un pénalty en fin de rencontre : Paris a parfaitement réussi son entrée en Ligue des Champions.

"On s'est bien repris "

"Ces trois points sont très importants. On a raté notre
première période mais nous nous sommes bien repris ensuit
e", a
reconnu le héros du soir Thiago Motta.

Un constat partagé par son entraîneur Laurent Blanc : "Il y a eu deux presttations. La première mi-temps a été
un peu poussive de notre part à cause de nombreux déchets
,
a expliqué l'ancien sélectionneur des Bleus. Et je pense que cette équipe de l'Olympiakos avait beaucoup
d'énergie pour nous presser assez haut. (...) En deuxième
période, ça a été nettement mieux
".

Dans l'autre rencontre du groupe C , les Portugais du Benfica Lisbonne se sont imposés à domicile face aux Belges d'Anderlecht (2-0). A l'issue de cette première journée, le PSG occupe la première place de sa poule avant de recevoir le Benfica le 2 octobre prochain au Parc des Princes.

Vous êtes à nouveau en ligne