Ligue des champions : les clubs français en manque de réussite en finale

France 2

Excepté Marseille en 1993, les clubs français ont perdu six finales de Ligue des champions. La dernière en date a opposé dimanche 23 août le PSG au Bayern Munich. 

En 1993, l'Olympique de Marseille terrassait le grand Milan AC en finale de la Ligue des champions. Cela reste la seule victoire française dans la reine des compétitions européennes des clubs de football. Les équipes françaises ont pourtant eu l'occasion à plusieurs reprises de remporter cette "coupe aux grandes oreilles". Sur les sept finales disputées, six ont été perdues. En 1956 et 1959, Reims a perdu coup sur coup deux finales face au Real Madrid. En 1976, Saint-Étienne manque de remporter la Ligue des champions en perdant 1 à 0 face au Bayern Munich. 

La malédiction se poursuit avec le PSG

Avant de remporter le titre en 1993, l'OM avait tout de même perdu une première finale en 1991. Plus récemment, Monaco avait sombré face au FC Porto de José Mourinho en 2004. La malédiction s'est poursuivie dimanche 23 août avec la défaite PSG face au Bayern Munich 1-0. Pourtant, le club de la capitale n'a pas lésiné sur le moyens pour tenter de remporter la Ligue des champions. Le budget de Paris s'élève à 640 millions d'euros en 2020, précise le journaliste de France 2 Jean-Sébastien Fernandes. Mais le résultat se fait encore attendre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne