Le collectif "Rouge Direct" porte plainte contre Patrice Evra pour injures homophobes

Patrice Evra, le 5 septembre 2017 à Marseille.
Patrice Evra, le 5 septembre 2017 à Marseille. (SPEICH FR?D?RIC / MAXPPP)

L'ancien joueur de l'équipe de France avait qualifié les joueurs du PSG de "pédés" après leur élimination en huitièmes de finale de Ligue des champions.

Le collectif "Rouge Direct" porte plainte mardi 26 mars contre Patrice Evra pour injures homophobes, selon une information de France Bleu. "Paris, vous êtes des pédés !", avait lancé dans une vidéo l'ancien joueur de l'équipe de France de football après la qualification de Manchester United face à Paris en Ligue des champions.

En lien avec l’association "Stop Homophobie", le collectif "Rouge Direct" porte plainte contre Patrice Evra pour "injure publique envers un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle".

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux le 18 mars dernier, l'ancien capitaine de l'équipe de France a tenu ces propos en référence à la qualification de Manchester United  en quarts de finale de la Ligue des champions aux dépens du PSG. 

Interrogé par France Bleu, Julien Pontes, porte-parole du collectif "Rouge Direct", assure que les violences commencent par la parole : "Nous ne voulons pas laisser passer les injures d'un ancien capitaine de l'équipe de France de football. Il a une audience notamment auprès des jeunes." 

"On doit passer par des sanctions et des peines exemplaires pour ceux qui considèrent que l'on peut injurier des personnes sur la base de leur orientation sexuelle. C'est inadmissible, c'est puni par la loi", a-t-il poursuivi. "Si M. Evra n'a pas conscience de la gravité de se propos, nous souhaitons que ce soit un juge qui lui rappelle la gravité de ses propos."

Le lendemain de la diffusion de cette vidéo, l'ancien défenseur passé par Manchester United et l’Olympique de Marseille, avait voulu "clarifier un énorme, énorme malentendu" en accusant au passage les médias de vouloir lui nuire.

"J'ai réalisé une vidéo, en plaisantant, en ami, et les médias français l'ont reprise parce que j'ai utilisé le mot 'pédé', et ils le traduisent comme si j'étais contre les homosexuels", a-t-il affirmé. Et de conclure : "Je ne suis pas homophobe (...), j'aime tout le monde. Donc si j'ai blessé quelqu'un, je m'excuse, mais vous savez que ce n'est pas mon intention."

Vous êtes à nouveau en ligne