Ligue des champions : le Real Madrid conserve son titre en écrasant la Juventus Turin (4-1)

Cristiano Ronaldo, l\'attaquant du Real Madrid, fête son but en finale de la Ligue des champions contre la Juventus, le 3 juin 2017 à Cardiff (Pays de Galles).
Cristiano Ronaldo, l'attaquant du Real Madrid, fête son but en finale de la Ligue des champions contre la Juventus, le 3 juin 2017 à Cardiff (Pays de Galles). (JAVIER SORIANO / AFP)

Le Real Madrid remporte pour la douzième fois la compétition, record d'Europe.

Le Real Madrid a conforté son statut de plus grand club européen en battant la Juventus Turin (3-1) en finale de la Ligue des champions samedi 3 juin à Cardiff (pays de Galles). Les Merengue s'adjugent pour la douzième fois ce trophée, record du continent. Le club espagnol devient aussi le premier à conserver son titre depuis le Milan AC en 1990.

>>> Revivez le match dans notre direct

La Juventus a maintenu l'espoir en revenant aux vestiaires sur un score de 1-1, grâce à un but splendide de Mario Mandzukic. C'est en seconde période que les Espagnols ont forcé la décision, avec deux buts en trois minutes à l'heure de jeu, signés Casemiro sur un tir dévié, et Cristiano Ronaldo sur un centre tendu. Le but d'Asensio en toute fin de match corse un peu plus l'addition.

Les chiffres donnent le vertige : Zinedine Zidane, l'entraîneur madrilène a remporté 100% des Ligues des champions qu'il a disputées. A l'issue de la rencontre, il a confié sa joie (contenue) à beIN Sports : "Comme d'habitude on a pas l'impression (que je suis heureux), mais à l'intérieur c'est extraordinaire". Cristiano Ronaldo a marqué un doublé en finale, portant son total à 600 buts sur l'ensemble de sa carrière. L'attaquant portugais a inscrit onze buts à partir des quarts de finale, une performance hallucinante.

La performance offensive du Real Madrid est à souligner : les Turinois n'avaient encaissé que 3 buts en 12 matchs européens pour arriver à Cardiff, mais ont explosé en seconde période pour en encaisser trois. Pas de regrets à avoir pour la bande à Gianluigi Buffon : le Real Madrid était bien plus fort.