Revivez le quart de finale retour Barça-PSG

Le défenseur du PSG David Luiz après la défaite de son équipe face au FC Barcelone, le 15 avril 2015 au Parc des Princes (Paris).
Le défenseur du PSG David Luiz après la défaite de son équipe face au FC Barcelone, le 15 avril 2015 au Parc des Princes (Paris). (KIERAN MCMANUS / BACKPAGE IMAGES LTD)

Les Parisiens rêvaient d'un improbable retournement de situation après leur défaite 3-1 au Parc des Princes à l'aller.

"Oui on y croit mais on y croit comme vous", a déclaré Laurent Blanc en conférence de presse. Le PSG doit remonter deux buts sur la pelouse du Barça, mardi 21 avril, après un revers 3-1 au Parc des Princes en Ligue des champions. Les clés du match.

Le PSG ne doit pas se ruerLe problème de Laurent Blanc sera défensif, pressent-il en conférence de presse. "On n'a rien à perdre. Je suis vraiment convaincu qu’on aura la possibilité de marquer des buts. Le problème, c’est que ne pas prendre de but à Barcelone, c’est quasiment impossible", confie l'entraîneur parisien, qui compte sur les retours d'Ibrahimovic et Verratti pour apporter un plus dans l'animation offensive. 

 Le Barça veut la victoireEn face, Luis Enrique, le coach catalan, a mis en garde ses joueurs contre tout relâchement. "Nous abordons ce match comme tous les autres: nous voulons le gagner. Notre objectif est de nous qualifier pour les demi-finales, mais je ne serai pas satisfait par un autre résultat qu'une victoire." 

 Les statistiques archi-favorables au Barça. Renverser un match aller-retour de Ligue des champions après avoir perdu le match aller à domicile, cela ne s'est jamais produit dans la reine des coupes d'Europe. Ajoutez à cela que le PSG n'a jamais renversé de situation compromise en Coupe d'Europe après avoir perdu l'aller à domicile, et vous êtes un sacré optimiste si vous misez vos économies sur un succès parisien par trois buts d'écart. C'est le tarif pour continuer à "rêver plus grand", la devise du club. Sinon, le PSG butera pour la troisième année de suite en quarts de finale.

Vous êtes à nouveau en ligne