Ligue des champions féminine : revivez la victoire de Lyon sur le PSG (0-0, 7-6 tab)

C'est la première finale franco-française de l'histoire des Coupes d'Europe de foot, hommes et femmes confondus.

Quoi qu'il arrive, le vainqueur de la Ligue des champions féminine sera français. Le PSG et Lyon s'affrontent pour soulever la Coupe aux grandes oreilles, jeudi 1er juin à Cardiff (Royaume-Uni). Une finale 100% française, inédite sur le plan européen, mais un classique au plan national : outre les deux rencontres de championnat, les deux équipes se sont affrontées dans une finale de Coupe de France qui a laissé des traces. 

Avantage Lyon sur le terrain. L'OL aborde ce rendez-vous avec un avantage psychologique certain face à des Parisiennes encore sous le choc de leur défaite 8-0 en coupe d'Europe l'an dernier, du 3-0 infligé par les Lyonnaises en championnat, et de leur cruelle défaite en Coupe de France aux tirs au but. 

Avantage Lyon au palmarès. L'OL reste sur 11 titres de suite en Ligue 1, ce qui ferait passer la série de sept de l'équipe masculine pour une aimable plaisanterie. Les Lyonnaises ont aussi gagné trois fois la Ligue des champions (2011, 2012, 2016). En cas de victoire face au PSG, elles égaleraient Francfort, l'équipe la plus titrée actuellement en Europe.

Le PSG dos au mur. Troisième du championnat, le PSG n'a pas le choix : il faut gagner la compétition pour se qualifier en Ligue des champions. Sinon, le club parisien connaîtrait un nouvel exode estival, et devrait revoir ses ambitions à la baisse.

23h50 : Les scènes de joie attendues des Lyonnaises au moment de soulever la Coupe.



23h47 : 4ème champions league pour les Lyonnaises et un second triplé consécutif. Magique ce qu'elles font, les fille de l'OL. Forza!!!

23h47 : Bravo les filles. Fière d'être lyonnaise. On y croyait et on a eu raison.

23h47 : J'espère que cette défaite servira de leçon à la gardienne du PSG qui aura perdu une bonne partie de son influx nerveux à faire le singe dans les cages pour tenter en vain de déconcentrer les joueuses adverses. Resultat, c'est elle qui perd le nord... Déception😭

23h47 : Vous êtes nombreux à analyser cette finale, très tendue, qui s'est jouée dans une dramatique séance de tirs au but.

23h37 : C'est très cruel pour le PSG, qui perd sa deuxième finale de Ligue des champions, et qui ne disputera pas la reine des coupes d'Europe l'an prochain.

23h36 : Oh c est pas vrai mais quelle soirée pourrie entre trumps et le climat et les parisiennes qui ratent de nouveau le coche bon.sang !!!

23h36 : Terribles images de la détresse de la gardienne parisienne, prostrée dans son but. Elle a échoué au pire moment, mais au moins a-t-elle eu le courage de prendre ses responsabilités à ce moment critique.

23h35 : C'est la 4e Ligue des champions pour Lyon, qui rejoint Francfort au hit-parade des clubs les plus titrés !

23h35 : Sarah Bouhaddi, l'autre gardienne, transforme son tir au but et donne la victoire à Lyon !



23h36 : La gardienne parisienne Kierdrzynek rate sa tentative ! Son tir écrasé passe à côté du poteau ! Balle de match pour Lyon !






23h32 : 6-6 désormais, les nerfs des tireuses sont très solides malgré l'enjeu colossal !

23h29 : Les tireuses ne tremblent pas, on aborde désormais la mort subite ! 4-4 entre Lyon et le PSG, la prochaine équipe qui rate perd la Coupe !

23h27 : Macron, attends la fin du match.... Merci..

23h24 : Coups de tonnerres à Cardiff ! Kiedrzynek, la meilleure gardienne du championnat, sauve la tentative d'Eugénie le Sommer ! Mais sur la tentative suivante, Sarah Bouhaddi dévie la tentative parisienne ! Les gardiennes sont au sommet ce soir ! Toujours égalité, 2-2 entre les deux équipes !

23h22 : Premier tir au but, pour la Parisienne Cristiane, qui va défier Sarah Bouhaddi. La Brésilienne ne tremble pas, et trompe la gardienne lyonnaise.

La Lyonnaise Amel Majri répond du tac au tac, 1-1 entre les deux équipes.

23h17 : Et hop, on va avoir droit à cette séance de tirs au but, comme il y a deux semaines en finale de la Coupe de France. A ce petit jeu, c'étaient les Lyonnaises qui s'étaient imposées, au 8e tir au but.

23h16 : Le coup franc qui aurait pu nous épargner les tirs au but, signé Amel Majri, frôle le poteau parisien.

23h12 : Les Lyonnaises attaquent à cinq dans la surface, les Parisiennes défendent à neuf. On ne joue plus que dans une moitié de terrain. 0-0, 116e minute.

23h05 : Le PSG a renoncé à toute ambition offensive, et semble attendre les tirs au but au chaud en défense. Attention, il reste 12 minutes à jouer.

23h00 : A croire qu'elles se sont mises d'accord pour aller aux tirs aux buts...

23h00 : C'est la pause dans cette prolongation, et malheureusement, cette finale ennuyeuse ne rend pas justice au foot féminin. Si on veut voir le verre à moitié plein, disons qu'elle est encore très indécise. 0-0, toujours...


22h52 : Action litigieuse dans la surface parisienne, quand Elodie Thomis est déséquilibrée de façon suspecte dans la surface. L'arbitre ne bronche pas. Faudra-t-il un coup de pied arrêté pour débloquer ce match ?

22h50 : Toujours pas de grand frisson à Cardiff, avec une frappe très pure d'Amel Majri des 25 mètres qui oblige la gardienne parisienne à un bel arrêt.

22h45 : C'est re-re-reparti à Cardiff, et les 22 243 spectateurs continuent de donner de la voix. 0-0 toujours.

22h43 : Allez PSG ! Deux défaites d'affilée ca suffit. Cette fois c'est la bonne !!!

22h42 : Abily' ve we can win !!! Supporter de l'OL ! ⚽️

22h42 : Et le jeu de mot franco-anglais de la soirée est signé @Serge du 01, supporter de l'OL.


22h39 : Allez l'OL !

22h38 : L'arbitre siffle la fin du temps réglementaire et on va avoir droit à 30 minutes de non-jeu supplémentaire.


22h33 : Six minutes de temps additionnel pour forcer la décision avant une éventuelle prolongation. Toujours 0-0 entre le PSG et Lyon.

22h31 : Pour Le Progrès, le coupable de ce match fermé est tout trouvé : c'est le PSG. Le quotidien lyonnais regrette "le refus de jeu des Parisiennes" qui "risque fort de nous emmener aux prolongations".

22h25 : Nouvelle grosse occasion pour Lyon, quand un centre tir d'Elodie Thomis lèche la barre transversale parisienne. Aux points, Lyon a eu plus d'occasions, mais celles de Paris ont été plus tranchantes. Demeure l'impression d'un match qui s'est emballé par à-coups. 0-0, 83e.

22h19 : Astuce chez vous : si vous entendez parler de "match tactique", il faut comprendre "match ennuyeux à mourir du coup on se concentre sur la prestation de l'arrière gauche qui a réalisé quelques débordements intéressants". Cet OL-PSG, à part quelques fulgurances, est la quintessence du match tactique. .

22h14 : Je ne retrouve pas la fluidité du jeu des lyonnaises. La fatigue d'une longue saison doit sûrement l'expliquer en partie.

22h14 : Dans les commentaires, @Gurwan, un fidèle des Fenottes (le petit surnom des Lyonnaises) ne reconnaît pas son équipe.

22h11 : La gardienne parisienne Kiedrzynek encaisse un coup de genou d'une de ses défenseuses qui lui protégeait la balle, alors que l'attaquante lyonnaise Thomis tentait de reprendre la balle. KO, elle gît au sol, entourée par les soigneurs.

22h06 : Le PSG se procure une nouvelle grosse occasion en contre ! Marie-Laure Delie se retrouve seule face à la gardienne lyonnaise Bouhaddi, venue à sa rencontre. La frappe de l'attaquante rase le poteau, et rappelle aux Lyonnais archi-dominatrices qu'elles n'ont pas encore gagné ce match. Cela dit, le PSG pourrait regretter ces occasions manquées.

21h57 : C'est de plus en plus dur pour les Parisiennes, qui défendent désormais dans leur surface de réparation, à quelques mètres de leur but. Chaque percée lyonnaise donne lieu à des situations chaudes.

21h56 : Incroyable raté d'Hegerberg encore ! Elle se retrouve seule à 2 mètres du but, et bute d'abord sur la gardienne, avant d'expédier la balle hors du cadre ! Quelle occasion gâchée !

21h50 : Grosse grosse occasion d'Ada Hegerberg, qui reprend de l'extérieur du pied un coup-franc rentrant. La frappe de la Norvégienne, déviée par une défenseuse, frôle le poteau du but parisien ! Chaude alerte encore sur le but parisien !

21h48 : Alors que cette seconde période reprend, les internautes qui suivent la finale espèrent un peu de jeu après la pause. Car pour l'instant, on assiste à une purge. PSG-Lyon 0-0.

21h32 : C'est la pause à Cardiff, sur ce score de 0-0 qui reflète bien une partie sans relief. Les deux équipes se connaissent-elles trop bien ? Se craignent-elles trop ? On espère plus de spectacle en seconde période.





Vous êtes à nouveau en ligne