Ligue 1 : le match entre Brest et Reims interrompu par l'arbitre après des insultes homophobes

Le Stade Brestois recevait le Stade de Reims samedi 24 août 2019, pour le compte de la 3e journée de Ligue 1.
Le Stade Brestois recevait le Stade de Reims samedi 24 août 2019, pour le compte de la 3e journée de Ligue 1. (NICOLAS CR?ACH / MAXPPP)

Une semaine après l'interruption de la rencontre de Ligue 2 entre Nancy et Le Mans, un arbitre a décidé d'arrêter brièvement le jeu entre Brest et Reims samedi pour les mêmes raisons.

Pour la première fois en Ligue 1 de football, un match a été brièvement interrompu samedi 24 août après des insultes homophobes, rapporte un journaliste de franceinfo. Les faits se sont déroulés lors de la rencontre entre le Stade Brestois et le Stade de Reims, qui comptait pour la troisième journée de championnat.

Peu après la 50e minute au stade Francis-Le Blé de Brest (Finistère), des insultes homophobes sont descendues des tribunes. L'arbitre les a entendues et a décidé d'interrompre le match une petite minute, le temps d'avertir son délégué et le speaker du stade. Ce dernier a mis en garde le public : si de nouvelles insultes de ce type étaient entendues, les supporters risquaient de provoquer une interruption totale de la rencontre. Heureusement, ces insultes ne sont pas réapparues. Brest, qui n'avait plus gagné en Ligue 1 à domicile depuis le 17 novembre 2012, s'est finalement imposé 1 but à zéro.

Une semaine plus tôt, la rencontre de Ligue 2 entre Nancy et Le Mans avait dû être interrompue en raison de chants à caractère homophobe. C'était déjà une première en Ligue 2.

Vous êtes à nouveau en ligne