Ligue 1 : "25 euros par mois, ce n'est pas cher", assure le président de Mediapro à propos de l'abonnement à sa chaîne de foot en 2020

Le président de Mediapro, Jaume Roures, en conférence de presse, à Paris, le 31 mai 2018.
Le président de Mediapro, Jaume Roures, en conférence de presse, à Paris, le 31 mai 2018. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Jaumes Roures, le président de Mediapro, s'est exprimé jeudi dans les colonnes de l'Equipe après avoir raflé la majorité des droits télé de la Ligue 1 pour 2020-2024.

"C'est une référence, c'est de la mathématique simple. Si on divise le prix que l'on a payé par 3,5 millions d'abonnés, on obtient ce prix". Dans une interview donnée jeudi 31 mai à L'Equipe, Jaume Roures, le président du groupe espagnol Mediapro, a défendu le prix de l'abonnement qui sera proposé aux amateurs de la Ligue 1 en 2020 : 25 euros par mois. "La seule chose que je veux affirmer, c'est que nous ne vendrons pas un abonnement à 50 ou à 100 euros. Ce n'est pas nécessaire", a-t-il affirmé. 

Des enchères d'un montant total de 1,15 milliard

"Depuis votre annonce, les téléspectateurs français estiment que ce prix est trop élevé..." soulève L'Equipe. "On peut avoir toutes les opinions possibles, mais on peut regarder les prix des abonnements pour le foot en France ou ailleurs et comprendre que 25 euros, ce n'est pas cher", répond Jaume Roures, avant de nuancer : "mais s'il y a beaucoup de monde qui s'abonne, le tarif diminuera." 

Après des enchères d'un montant total de 1,15 milliard d'euros, Mediapro a mis mardi, pour 780 millions d'euros par an, la main sur les meilleures affiches du championnat français entre 2020 et 2024, au nez et à la barbe de Canal+ qui les retransmettait depuis 1984. Le groupe va diffuser les saisons de la Ligue 1 de football qu'il a acquises sur une nouvelle chaîne ad hoc, qui sera proposée à "tous les opérateurs"

Vous êtes à nouveau en ligne