Le monde du football en faillite ?

franceinfo

Une étude commandée par le syndicat représentatif des clubs de Ligue 1 montre l'ampleur de la crise économique traversée par le football.

Une étude révèle que la filière du football en France a perdu 1,27 milliard d'euros de chiffre d'affaires lors de la saison 2019-2020. Sans le coronavirus, le chiffre d'affaires total de la filière aurait été de 7,76 milliards d'euros. Sur la même période, l'étude évalue également la perte de revenus pour les clubs de Ligue 1 à 605 millions d'euros. L'annulation des matchs de football a aussi un impact sur l'emploi : en France, ce sport représente plus de 30 000 emplois et 8 000 d'entre eux seraient menacés la saison prochaine, détaille Aurélie Schiller, journaliste France Télévisons, sur le plateau du 23 Heures de franceinfo jeudi 23 juillet.

Trois mesures phares demandées

Les acteurs du football français professionnel proposent trois mesures phares. Tout d'abord, l'exonération des contributions patronales pour l'ensemble des clubs professionnels jusqu'en décembre 2020. Cette mesure leur ferait économiser 150 millions d'euros. Ensuite, le rétablissement du droit à l'image collective et la diminution de la contribution de chaque club sur la diffusion des matchs, ce qu'on appelle la "taxe Buffet", sont également souhaités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne