La 32e journée de Ligue 1 résumée en gifs : Lyon sur le podium, l'OM au fond du trou

  
  

Et sinon, Troyes est officiellement relégué en L2, mais ça, on s'en doutait depuis longtemps.

Toute l'actualité de la 32e journée de Ligue 1, disputée les 1er, 2 et 3 avril, résumée en quelques mots et avec un GIF.

Monaco-Bordeaux 1-2

Une défaite qui fait tache après un succès au Parc, mais qui confirme l'irrégularité chronique de Monaco, fragile dauphin du PSG. Vous avez dit "montagnes russes" ?

PSG-Nice 4-1

Après une première période poussive, et une autre plus convaincante, Laurent Blanc a reconnu en conférence de presse qu'il n'avait "pas préparé du tout" ce match. Beaucoup d'internationaux ne sont revenus que jeudi dans la capitale. Moralité : un PSG avec une heure d'entraînement dans les jambes inflige une défaite sévère à un candidat à l'Europe...

Rennes-Reims 3-1

12e but de la merveille Ousmane Dembelé, 18 ans, l'attaquant que l'Europe s'arrache. En combinant les buts et les passes décisives, il n'est devant en L1 que par Zlatan Ibrahimovic, et devance Angel di Maria, excusez du peu.

Troyes-Angers 0-1

Troyes à domicile : 0 victoire, 6 nuls, 10 défaites. Si les Troyens, officiellement relégués en L2 à l'issue de cette 32e journée, ne gagnent pas une fois au Stade de l'Aube, ils établiront un nouveau record.

Guingamp-Montpellier 2-2

Comme d'habitude avec Guingamp, on a vu des buts. 9e attaque, 15e défense, et une moyenne sympathique de 2,6 buts par match. 

Toulouse-Caen 2-0

Avec cette deuxième victoire consécutive à domicile (ce qui n'était plus arrivé au "Tef" depuis près d'un an), les Toulousains redeviennent des candidats crédibles au maintien. Revenus de l'enfer, ils n'ont "que" 4 points de retard sur Reims, premier non relégable. 

Gazélec Ajaccio - Saint-Etienne 0-2

Les Corses confirment leurs difficultés à domicile, où seuls l'OM et Troyes ont fait moins bien qu'eux. Et leur dynamique laborieuse pour aller arracher le maintien : ils n'ont gagné qu'un seul match en 2016. Il en reste 6 dont 3 à l'extérieur, pour se sauver.

Nantes-Lille 0-3

Déception pour les Nantais, qui pouvaient croire à l'Europe avant de traverser une mauvaise passe avec une victoire sur les cinq derniers matchs. Les Canaris sont désormais 10e, et ont été dépassés par leur adversaire du jour.

Bastia-Marseille 2-1

Huitième match sans victoire pour des Marseillais, déboussolés. Hormis Steve Mandanda, Lassana Diarra et Michy Batschuayi, aucun joueur n'a le niveau pour prétendre à un meilleur sort. Les supporters marseillais voient fondre sur eux Guingamp et Lorient, et n'ont plus que six points d'avance sur le premier non-relégable. 

Lorient-Lyon 1-3

Il y a quelques semaines, au soir de la 27e journée, Lyon comptait 10 points de retard sur Monaco, et la deuxième place semblait foutu. Depuis, Monaco a calé, et Lyon passé la surmultipliée, au point que 3 points seulement séparent les deux équipes.