"Je vais donner toute mon énergie" : avant son premier match, Rudi Garcia a du mal à convaincre les supporters de Lyon

Rudi Garcia à côté de Jean-Michel Aulas, le 15 octobre. 
Rudi Garcia à côté de Jean-Michel Aulas, le 15 octobre.  (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)

Le nouvel entrainer de Lyon va débuter sur le banc samedi en Ligue 1 face à Dijon. 

Avant même son premier match samedi 19 octobre face à Dijon en Ligue 1, Rudi Garcia fait déjà débat à Lyon. Son arrivée, annoncée cette semaine à la place de Sylvinho, n'enchante guère les supporters qui rêvaient d'un grand nom du football.

Des supporters à l'avis très mitigé

Les fans de l'Olympique lyonnais se souviennent des déclarations polémiques de Rudi Garcia sur l'OL quand il entraînait l'Olympique de Marseille, rival historique. Ils ne sont pas rassurés non plus par sa dernière saison cauchemardesque à Marseille. "Pour moi, ce n'est pas un bon entraîneur, dit un supporter. Il n'y a qu'en Italie qu'il a fait quelque chose avec l'AS Rome". 

"Laurent Blanc, voire même Mourinho, était déjà quelque chose de mieux, rajoute un autre fan des Gones. Franchement, j'ai un peu de mauvais à priori, je ne suis pas forcément ravi. Après, je lui laisse quand même une chance". 

Rudi Garcia est prévenu. Il connaît l'exigence et l'impatience des supporters, dont une frange avait provoqué le départ de Bruno Genesio. "C'est à nous de les mettre derrière nous, assume le nouvel entraineur. À nous de leur montrer qu'on mouille le maillot, qu'on veut produire un jeu qui va nous amener à gagner parce qu'on porte tous les mêmes couleurs". 

On a envie que d'une chose, c'est que l'OL gagne et on va tout faire pour ça. Rudi Garciaà franceinfo

Échaudé par le fiasco de l'épisode Sylvinho, Jean-Michel Aulas approuve le nouveau choix du directeur sportif, Juninho. Pour le patron de l'Olympique lyonnais, le fort caractère de Rudi Garcia est un atout. "Les supporters sont tous sensibles, intelligents et ils ont bien vu que je considérais que c'était une qualité de défendre son institution et son club. Aujourd'hui, Rudi est avec nous. On est plus fort avec Rudi que sans Rudi", explique le patron de l'OL. 

Pas d'état de grâce pour le nouvel entraineur 

Après sept matchs sans victoire, Rudi Garcia connait l'urgence des résultats pour inverser la tendance. "Je vais donner toute mon énergie pour faire gagner l'Olympique lyonnais. Je peux au moins promettre ça : que je vais suer et que je vais donner toute mon énergie. Après, j'espère bien que ce sera suffisant, mais je ne suis pas tout seul"

Cependant, le nouveau coach sait qu'il n'y aura pas d'état de grâce. "Moi, je pense qu'il vaut mieux pas qu'il se rate, dit un supporter. S'il ne fait pas de résultats, les supporters vont péter un câble. En tant que second coach, il n'a pas le droit de se louper". Une victoire dès samedi contre Dijon et une autre mercredi prochain à Lisbonne en Ligue des champions faciliterait la tâche de Rudi Garcia.

Avant son premier match, Rudi Garcia a du mal à convaincre les supporters de Lyon - Le reportage de Christophe Vincent
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne