"Il a toutes les qualités pour faire une grande carrière" : à 16 ans, le Rennais Eduardo Camavinga épate la Ligue 1

Eduardo Camavinga, à la poursuite de Kylian M\'Bappé, lors d\'un match comptant pour la 2e journée de Ligue 1, entre le Stade rennais et le PSG, le 18 août 2019.
Eduardo Camavinga, à la poursuite de Kylian M'Bappé, lors d'un match comptant pour la 2e journée de Ligue 1, entre le Stade rennais et le PSG, le 18 août 2019. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Lors de la victoire du Stade rennais contre le PSG dimanche, le jeune milieu de terrain d'origine congolaise a une nouvelle fois impressionné les observateurs.

C'est la nouvelle pépite de la Ligue 1. Eduardo Camavinga, milieu de terrain angolais du Stade rennais, est âgé de 16 ans seulement. Dimanche 18 août, lors de la victoire des Bretons face au PSG (2-1), il a fait étalage de toute sa classe en offrant notamment une passe décisive sur le but de la victoire.

Ce phénomène de précocité, qui n'est pas sans rappeler un certain Kylian M'bappé, a disputé le 6 avril dernier, à 16 ans, 4 mois et 27 jours, ses premières minutes en Ligue 1. Depuis, son ascension est fulgurante, il n'a plus quitté le groupe professionnel et s'est même imposé comme titulaire. "C'est un très jeune joueur qui a déjà beaucoup de maturité et de talent", explique son partenaire Clément Grenier qui loue les qualités techniques d'Eduardo Camavinga, "il est à l'écoute, il nous fait beaucoup de bien en ce début de saison."

Il a toutes les qualités pour faire une grande saison et une grande carrièrele footballeur Clément Grenier

Les qualités d'Eduardo Camavinga sont nombreuses. Travailleur, il a notamment une très belle technique balle au pied. Mais ce qui étonne le plus, c'est son attitude. Face aux cadors parisiens dimanche soir, il a donné l'impression d'un joueur très expérimenté. "C'est un jeune joueur qui devra être protégé, couvé. Il va falloir continuer à le faire travailler et progresser", estime son entraîneur Julien Stéphan qui évoque "beaucoup de talent" chez "ce petit".

Ce talent attire les convoitises des plus grands clubs européens, mais Rennes compte bien le garder encore longtemps. Le club breton vient justement de prolonger le contrat d'Eduardo Camavinga qui, s'il continue à ce rythme, pourrait pointer le bout de son nez en équipe de France. Il est en tout cas en attente d'une naturalisation française.

Vous êtes à nouveau en ligne